bandeau haut
reportages 2006 2007 2008 2009 2010 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Dax (11/09/2010 - soir) : Désastre ganadero...

 

dax

Photo : Nadège Vidal

Samedi. Dax 1ère de toros y Salsa. Plein

4 toros de Garcigrande et 2 de Bañuelos (2ème bis et 3ème bis)

Enrique Ponce, brun et or : saluts après avis et saluts après deux avis.

Sébastien Castella, gris et noir : silence et silence après avis.

Sergio Aguilar en violet et or : salut et silence.

Sans race, violente, franchement « infumable » cette corrida de Garcigrande fut un véritable désastre ganadero. Les deux sobreros de Bañuleos, potables mais justes de force et sans transmission ne sauvèrent pas l’ensemble. Echec total donc malgré une présentation passable.

Les trois toreros ont été dignes dans cette débâcle. Enrique Ponce s’est accordé le temps de quelques séries avec le premier, qui offrait quelques opportunités; un court moment qui montra que Valencien fit l’effort. Il fêtait ses vingt ans d’alternative et le public le fit saluer. Sa seconde faena fut longue, il tua mal, entendit deux avis mais salua tout de même.

Sébastien Castella tomba sur un lot lamentable. Il brilla néanmoins lors d’un quite par chicuelinas à son premier passage mais ne put rien faire et tua médiocrement. Sergio Aguilar qui revenait d’une grave blessure a montré qu’il a toujours cette forte personnalité, cet aguante et cette volonté de triompher à tout pris, mais aucun de ses deux adversaires, le dernier particulièrement, ne lui permirent de s’exprimer. Il tua mal ’une épée transperçante  l’ultime de cette triste tarde.

On avait pourtant débuté dans la joie avec une banderole des organisateurs des villes taurines du sud-ouest : « Nous sommes une terre taurine ». Le resterons-nous longtemps avec des spectacles donnés par ces « Garcipequenos » ?  A noter le la blessure du banderillero d’Alejandro Escobar, banderillero d’Enrique Ponce : déchirure achromio-claviculaire.


Pierre Vidal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RETOUR