bandeau haut
reportages 2006 2007 2008 2009 2010 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

jacques lanfranchi
"La pega de Cernehla"

 

forcados

 

Il y a quelques mois, j’ai réalisé un article sur les « derniers aristocrates » : les forcados et la « pega », arrêt de toros à mains nues.

J’ai rencontré le responsable de toutes les équipes de forcados du Portugal, Joaquim Vlademire Leal Pataca, plus connu sous l’apodo de « Pataque ».

Ce dernier m’a expliqué le principe de cette suerte méconnue : la « pega de Cernehla ».

Devant un toro , sans charge, manso et ayant pris « querencia » ; le principe est de faire diminuer le cercle de la piste en amenant un troupeau de cabestros qui entourent le toro.

Trois hommes, un muni d’une perche et les deux autres à mains nues pénètrent dans cette aire restreinte.

L’homme, muni du palo, capte l’intérêt du toro et les deux autres font l’un, une prise à la queue et l’autre, aux antérieurs par un abord latéral.

Ce type de « pega » est dit de recours comme certaines estocades ou poses de banderilles quand l’animal ne se prête pas à une lidia classique.

Il y a quelques années à Nîmes les forcados de Coruche avaient exécuté cette suerte aidé par la compagnie de cabestros de Rolland Dupuy.

Jacques Lanfranchi

Le 23 octobre 2010

 

Remerciements à Jacqueline et Guitou Lapeyre pour les photos et al señor Pataca pour les explications.

forcados

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RETOUR