bandeau haut
reportages 2006 2007 2008 2009 2010 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Rion-des-Landes (28/11/2010) : A l'an prochain !

 

rion

Photo : Roland Costedoat

Météo pessimiste, début de matinée bien arrosé mais il en fallait plus pour que
les deux clubs organisateurs, « Toro Blanco » et « Creo que Si », baissent les
bras. On est ici, on y reste et on ouvre les portes après avoir correctement
remis la piste en état.
Au menu de cette fiesta campera le bétail des frères Jalabert donnera, dans son ensemble, de bonnes satisfactions jusqu'à faire saluer le mayoral en fin de
spectacle.
Deux oreilles pour un Stéphane Fernandez-Meca qui démontrera n'avoir rien perdu de son efficacité. Musique pour une faena qui va a mas, précise, enjolivée.
La queue en plus pour Juan Baustista qui restera prudent au capote face à son ennemi quelque peu compliqué. Le début de faena est exquis, alluré et le soleil revient. Variété en fin de parcours et lame nécessitant descabello.
Le petit « os » du jour pour Julien Lescarret qui ne se démontera pas, il en a
vu d'autres, et parviendra à instrumenter quelques belles séries avant de tuer
au troisième essai et couper les deux oreilles.

Mario Guirao recevra un joli novillo véloce par un bon capoteo élégant. Après un puyazo de Riboulet, Mario brindera au public qui garnissait bien les petites arènes heureusement couvertes, une agréable faena musicale entachée de quelques
scories en fin de parcours. Deux oreilles pour ce minot que l'on ne voit pas assez certainement.
On gardera pour la fin une excellente partition de Mathieu Guillon servie au meilleur novillo de ce 28 novembre. Allure au capote, palos enjoués, musique pour une faena relâchée, précise et conclue d'une grande lame faisant tomber deux nouvelles oreilles et queue, les dernières de la temporada du sud-ouest.
A noter qu'avant le paseo les présidents des deux clubs organisateurs ont remis un trophée au maestro André Viard pour l'aide efficace qu'il apporte depuis dix ans à cette fiesta campera.

Pierre Charrain

Reportage photographique : Roland Costedoat photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RETOUR