bandeau haut
reportages 2006 2007 2008 2009 2010 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Juan-Bernardo Caicedo : Une ganaderia de Colombie

 

jbc

 

La finca de "Las Manas", territoire de la ganaderia est située à Sopo, province de Cundinamarca. C'est dans ces savanes froides que sont élevés les célèbres "juanbernardos", surnom populaire donnés aux pupilles de la devise par leurs aficionados.

Juan Bernardo Caicedo, a créé le fer en 1993, à partir de produits d'origine Conde de la Corte acquis auprès du Maestro Pepe Cáceres Aunitaya. Ce lot a rapidement été complêté par l'apport de 35 vaches et trois sementales de la ganaderia Guachicono, de pure origine Torrestrella, dont le fameux n°367 "Este sí".

L'élevage a acquis son ancienneté en juin 1996, dans la plaza de toros de Ibague. La corrida fut triomphale puisque 11 oreilles ont été coupées par les matadores Fernando Cámara, Gitanillo de América et Sebastián Vargas, qui graciera également le toro n°55, portant le nom de "Gavilán". Malgré-ce, la ganaderia connaîtra sa véritable présentation officielle un an après, à l'occasion de la novillada d'ouverture de la Feria de Cali.

En cette même année 1997, Juan Bernardo Caicedo achètera à Medina Sidonia, province de Cadix, un lot de 18 vaches de la ganadería de Torrealta de Doña Paloma Eulate et son fils Borja Prado Eulate. Il procèdera de même avec le toro "Lanzallamas" , précédemment indulté par la matador Jesulín de Ubrique à Bogota pour la Santamaria. Ces dernières années, l'éleveur a ajouté du sang Domecq via la ganaderia  "El Paraíso". 

Récemment les porteurs de la devise verte et mauve ont connus de beaux succès, comme notamment en février 2007 à Bogota où le toro "Maestro" No.50, sera grâcié par Luis Bolivar. Ce dernier sortira a hombros accompagné de El Juli ; Jose María Manzanares et bien sur, du ganadero.

Mais l'élevage a également lidié de belles corridas à l'étranger, comme à Lima au Pérou, ainsi qu'à Mérida, San Cristobal, Valencia et Tovar au Venezuela.

Le 30 Décembre 2008, à Cali, la ganaderia a été reconnue comme l'une des meilleures de Colombie. Opposée à des figuras de premier plan comme Antonio Barrera, Sébastian Castella et Guerrita Chico, elle a présenté un encierro sérieux duquel deux exemplaires ont été grâciés "Fulero" No.62 et "Abejorro" No.3. "Abejorro" recevra d'ailleurs le trophée du meilleur toro de la Feria de Cali, et celui de toro le plus brave de la temporada Colombienne.

 Le 8 janvier 2009, à Manizales, le toro "Trotón" No.68 lidié en sixième position par Matias Tejela sera également indulté. C'est toujours à Manizales que la meilleure course de la temporada 2010 de la ganaderia sera présentée, avec les toros "Rumano" No.72 primé d'une vuelta al ruedo et "Marino" No.143 ovationné à l'arrastre. Ce dernier sera d'ailleurs désigné plus brave toro de la saison taurine 2009/2010 et la ganaderia primée pour la deuxième année consécutive.

Dans les photos présentées, sont mis en avant les toros prévus pour la future Feria de Cali.

D'après une chronique de Brian Orozco 

Reportage photographique : Pedro López photos

 

RETOUR