bandeau haut
 
 
 
 

 

 

 

LOGO

Ganaderia "Malaga" : Jeunesse et ambition

 

pierre henri callet

Créée en 1993 à base de bétail de pure origine "Murube" par "Perez y Sola", puis "Pépé" Murube, la ganaderia "Malaga", inscrite à l'Asociacíon de Ganaderías de Lidia (2ème groupe), tient ses quartiers sur le superbe domaine du même nom, à Maussanes les Alpilles (13) . Dans ce magnifique écrin paissent deux cent têtes de bétail, dont soixante vaches de ventre pour quatre sementales.

A la question de savoir pourquoi "Murube", outre les goûts de la famille pour le rejoneo, Pierre-Henri Callet aime à répondre qu'il revendique cette différence avec une grande partie des autres ganaderos français, qui élèvent désormais majoritairement du "Domecq". "Ceci dit", argumente-t'il, "il ne faut pas se cacher qu'en période de crise, pouvoir lidier ses produits dans ses arènes représente quand même un avantage". Car si l'élevage a été acquis par Marie-Pierre et son époux Philippe, c'est maintenant Pierre-Henri qui est devenu incontournable pour présenter les différentes activités taurines des Callet et de leur société familiale "Caltoros". Ainsi, on les retrouve à la tête des arènes de Collioure ; Aire sur l'Adour ; Saint-Remy de Provence ; le Grau du Roi et Alès en Cevennes où les premiers cartels de leur composition ont été annoncés récemment. "J'aimerai bien garder une corrida de toros, dans quelques années, mais pour l'instant, les novillos partent à Saint-Rémy ou de Grau du Roi. Alors on verra plus tard", rajoute Pierre Henri, qui a pris cet hiver et personnellement en main la carrière de son ami, le Matador de Toros Julien Miletto, de neuf mois son aîné. "Je sais que je ne pourrais pas lui faire toréer quarante corridas cette année", prévient-il, "mais nous sommes amis depuis des années et je suis conscient de ce que je peux lui apporter sans lui mentir. De plus, c'est certainement plus facile de se dire les choses quand on a le même âge".

Bien des occupations, donc, au sein de cette famille taurine pour laquelle l'ambition n'est pas un vain mot, d'autant plus si elle rime avec passion...

Laurent Deloye "El Tico"

Reportage photographique : El Tico photos deloye

 

 

RETOUR

 

occterra