bandeau haut
 
 
 
 

 

observatoire

 

LOGO
Mont de Marsan (19/07/2010 - soir) : Don Pablo a hombros !

 

don pablo

Photos : Pierre Charrain

Si voir Enrique PONCE (châtaigne et or – silence et silence après avis) sortir sous les huées est bien désagréable, c'est heureusement chose rare. Lastima ! Le maestro ne s'est pas entendu le moins du monde avec deux adversaires de EL PILAR, le premier, anovillado, restera longtemps dans le matelas puis n'acceptera qu'une passe ici, une autre la. Pas d'entente et lame défectueuse feront le reste. Face à son second, mieux présenté, c'est un maestro peu confiant au capote qui ne brindera pas sa faena, ou plutôt son semblant de faena, malgré une amélioration de courte durée en fin de parcours et des naturelles fort agréables. Lame précipitée résultant bien basse pour entendre un autre silence. Inutile de souligner que ses deux adversaires ont été copieusement sifflés sous l'oeil attristé du ganadero Moises Fraile présent au callejon.
Premières satisfactions pour le public garnissant entièrement le Plumaçon, avec la réception de Daniel LUQUE (turquoise et or – silence et oreille) face à son premier. Puyazo au réserve et un autre au titulaire sans réellement pousser. Antonio Manuel Punta se tord la jambe en plantant les palos (infirmerie) et ca part mal ! Pourtant Daniel brinde au public et s'arrime façon guerrier face à un compliqué qui, bien vite, n'accepte plus de jouer? Quelques détails isolés avant un pinchazo, ¾ de lame atravesada, silence et sifflets au toro. Ce à quoi on ne croyait plus surviendra au dernier toro de cette chaude, très chaude après-midi et la sortie du second adversaire de Luque. Beau, bien armé et devenant bon collaborateur, il permettra au jeune maestro de s'exprimer au capote tout comme le fera le sobresaliente MORENITO DE NIMES (rose et or). Brindis à Juan Pedro Domecq d'une faena qui comportera de bonnes séquences au cours d'accords efficaces. Lame concluante et seule et unique oreille pour les piétons de ce 19 juillet.

Seul à se tirer, et bien, d'affaire un Pablo HERMOSO DE MENDOZA (silence et deux oreilles) rivalisant d'adresse au cours de deux faenas face à deux toros (un peu fortement épointés) de Don Fermin BOHORQUEZ. « Chenel, Pirata, Curro, Icaro, Silveti ou Pata Negra », magnifiques chevaux toreros sont passés en piste pour la plus grande joie des amateurs de rejoneo.
A noter qu'après le paseo Madame le Maire, Guillaume François et les membres de la commission taurine Montoise ont remis un trophée au maestro Cesar RINCON pour sa relation privilégiée avec Mont de Marsan.

Pierre Charrain

Reportage photographique : Pierre Charrain photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RETOUR

 

 

occterra