bandeau haut
 
 
 
 

 

observatoire

 

LOGO

"El Santo" : De l'or à l'argent, la force de la passion...

 

el santo

Photo : Roland Costedoat - Aire sur l'Adour 2008

"Un an et demi après son alternative et un peu plus d'un an après sa dernière prestation publique, Julien Dusseing « El Santo » revient aux toros en tant que banderillero.

En effet, après avoir longuement réfléchi sur son avenir professionnel, le marché étant restreint et les opportunités rares, le torero Aquitain actuellement basé à LUNEL, a décidé de vivre à fond sa vraie passion en s'habillant d'argent et en faisant dans un premier temps profiter de son expérience, les jeunes apprentis du Centre de Tauromachie de NÎMES.

Conscient de devoir apprendre un nouveau métier devant les toros, il espère ainsi toréer un maximum de novilladas sans picador avec le Centre, et se rendre disponible à terme pour intégrer une cuadrilla."

(Communiqué)

Nous avons rencontré ce dimanche Julien, qui nous a expliqué les moments difficiles qu'il a traversé avant de prendre cette décision : Une belle alternative qui n'a malheureusement pas ouvert de portes ; des prestations en festival en demi-teinte, la pression étant peut-être trop forte ; la perte prématurée d'un père auquel il n'avait sans doute pas eu le temps de tout dire ; la difficulté d'envisager son avenir devant les toros sans muleta ; la peur de ne pas être à la hauteur... Et puis finalement, cette passion trop forte qui le dévore et qui lui fait se demander, chaque matin, pourquoi il se rend à son travail et qu'est ce qui l'anime.

Julien a décidé de troquer l'or pour l'argent. Il sait qu'il peut aider les plus jeunes grâce à son vécu, et brûle d'envie de retrouver le toro. "Depuis l'âge de neuf ans, je suis dans les toros. C'est ma vie..." Mais, prévient-il : "Je sais qu'il me faut tout réapprendre. Lorsqu'on est matador, on ne s'occupe pas trop du placement de ses subalternes. Et ça, il me faudra maintenant l'intégrer. Mais je pense que je n'aurais pas de difficulté, car j'ai la passion avec moi".

Nous souhaitons à "El Santo" de s'épanouir pleinement dans ses nouvelles activités, et de transmettre au mieux son savoir aux générations futures de toreros. Suerte torero...

Laurent Deloye "El Tico"

 

 

 

 

 

RETOUR

 

occterra