bandeau haut
 
 
 
 

 

observatoire

 

LOGO

"Feria de la Crau 2010" : Fidèle à son âme...

 

feria de la crau

 

C'est dans une salle "Aqui Sian Ben" copieusement garnie qu'ont été annoncés les cartels de la "Feria de la Crau 2010". Répondant aux souhaits de certains, qui déploraient une présentation trop tardive, les organisateurs de "La Unica" ont arrêté cette année très tôt le choix des toros, avant de dévoiler ce vendredi 12 fevrier, le nom des toreros en charge de les lidier. Car ici, c'est de toros, de caste et de lidia qu'on aime parler. Et comme le rappellera à plusieurs reprises Cédric Bernardi, vice-Président et délégué "Tauromachie" du club organisateur, tout dans le programme répond à l'impératif fixé de présenter aux aficionados des spectacles conformes à ce que l'on aime ici. C'est comme cela que cette Feria s'est forgé une âme. Le cru 2010 est en tout point conforme ...

A Saint-Martin de Crau, on aime le dialogue. Avec le prestataire de service en premier lieu, puisque une nouvelle fois, ce sont les frères Jalabert qui ont été mis à contribution pour la confection des affiches. Et si Luc était absent pour cause de déplacement Sud-Américain, Marc a souhaité une belle réussite pour l'année à venir, l'édition 2009 ayant été amputée d'une journée pour cause d'intempéries. Dialogue avec les toreros ensuite, car on compte beaucoup sur eux pour assurer une bonne lidia. Les professionnels engagés cette année donnent toutes les garanties de se prêter au jeu, soit parce qu'ils sont déjà connus, comme Julien Lescarret ; soit parce qu'ils ont déjà fait leurs preuves en la matière, comme Mehdi Savalli et Alberto Aguilar, dont on espère qu'ils arriveront enfin à faire leur présentation de Matadors de toros dans les arènes Louis-Thiers. Côté novilleros, ce sont les deux derniers vainqueurs du "Zapato de Oro" d'Arnedo qui ont été choisis pour un mano a mano. Et Cédric Bernardi de rappeler qu'en 2009, le dialogue avait été très constructif avec Pablo Lechuga, raison suffisante pour que la confiance lui soit renouvelée. Le deuxième novillero sera donc Esau Fernandez.

Côté bétail, il a été décidé très tôt de remettre à l'honneur les ganaderos français qui, n'ayant pu voir leurs produits combattus l'an dernier et malgré un dédommagement financier, avaient été lésé pour cause de météo capricieuse. Ce sont donc deux exemplaires des ganaderias "Tardieu Frères" ; "Aimé Gallon et fils" et "Héritiers de Christophe Yonnet" qui seront lidiés par les deux novilleros le samedi 24 avril.

Le dimanche, après avoir envisagé une competencia avec trois toros de "Rehuelga", c'est finalement une corrida complète de "Prieto de la Cal" qui sera proposée aux matadors de toros. Une corrida colorée, bien dans le type "Veragua", dont on espère un ou deux exemplaires (plus si affinité...) de la trempe de "Aguardentero" qui avait défendu avec brio les couleurs de sa devise un certain vendredi de septembre, dans l'amphithéatre voisin d'Arles.

LES CARTELS :

Samedi 24 avril 2010, à 17:00 :

6 "Tardieu Frères", "Gallon et Fils" &  "Héritiers de Christophe Yonnet" 6

pour

Pablo Lechuga et Esau Fernandez

en mano a mano

Dimanche 25 avril 2010, à 17:00 :

6 "Prieto de la Cal" 6

pour

Julien Lescarret ; Alberto Aguilar et Mehdi Savalli

Laurent Deloye "El Tico"

 

 

   

 

 

 

RETOUR

 

occterra