bandeau haut
 
 
 
 

 

observatoire

 

LOGO

Samuel Soto, élève de Joselito

 

samuel soto

 

Le jeune apprenti torero français originaire de Lunel reçut, il y a de cela trois mois, l'heureuse nouvelle. Il aura l'opportunité de partir vivre en Espagne pour y accomplir son rêve : Devenir Figura del Toreo. C'est au Centre de Haut Rendement Taurin de Guadalajara, financé et dirigé par la Fundación Joselito que Samuel Soto est actuellement accueilli. Il convainc Jose Miguel Arroyo "Joselito" lors d'un tentadero réalisé chez Garcigrande. Les vaches âgées de quatre ans permirent à Samuel de s'exprimer avant de passer les mois d'hiver concentré au sein de l'école dont projet est pour le moins innovant. Si l'entraînement de Toreo de Salon reste la base de la formation, un suivi psychologique et médical est présent et des cours d'autosuffisance et de psychomotricité ont été créés. Ces derniers sont encadrés par les Maestro José Luis Bote et Jesus de Alba ainsi que par des professeurs de l'université de Guadalajara. Suivant les traces de ses prédécesseurs Sébastien Castella, Juan Bautista, Patrick Olivier ou bien Roman Perez, le jeune lunélois a souhaité s'expatrier en Espagne afin de connaître une nouvelle expérience taurine.

Ces dernières semaines, les jeunes élèves du centre ont été amené à tienter dans les ganaderías de El Ventorillo et de Román Sorando. Afin de parfaire sa préparation , Samuel a été invité par le prestigieux ganadero Samuel Flores à tienter plusieurs vaches.

 

samuel soto
samuel soto

 

(communiqué)

 

 

 

RETOUR

 

occterra