bandeau haut
 
 
 
 

 

observatoire

 

LOGO

"Signes du Toro", le samedi 6 février 2010 sur France 3 à 15h50

 

signes du toro

 

Miura
Chaque fois qu’Antonio Miura rejoint sa place dans les arènes, il se fait comme un sillon de respect et de frisson sur son passage. Depuis 1842, le nom de MIURA claque au vent des plazas et tracasse tous les matadors qui savent le danger de ces toros de légende. Antonio Miura n’aime pas revoir ses corridas en vidéo. Pour Signes tu Toro, il a fait une exception…

Ordoñez
Ronda, sorte de fortin perché entre Malaga et Algesiras, revendique la naissance du toreo. Sur le sable de sa Maestranza, une partie des cendres d’Orson Welles et l’autre, dit-on, autour du puits de la famille Ordoñez. On parle des Ordoñez comme des Bourbons ou des Kennedy. Alfonso Ordoñez, novillero puis banderillero pendant trente-trois ans, évoque sa dynastie, les seize toreros de la famille dont le plus grand de tous, son frère Antonio Ordoñez qui hante toutes ses nuits. 

(Communiqué)

 

 

 

RETOUR

 

occterra