bandeau haut
reportages 2006 2007 2008 2009 2010 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

jacques lanfranchi
"Le pelage des toros", par Jacques Lanfranchi

 

Le pelage (en espagnol : pelaje, capa, pinta) peut se décliner à l’infini.

En effet, au-delà des couleurs classiques : blanche, noire, châtain, rougeâtre, grise, et jaune, s’ajoutent les combinaisons sur le corps de l’animal et les différentes tâches sur les parties anatomiques : museau, front, dos, pattes, ventre et queue.

La référence de ces couleurs se fait toujours par des comparaisons simples de la vie quotidienne agricole : couleur de fruit, de foin, de savon etc…l’élevage se déroule toujours en milieu rural.

jalabert

Photo : El Tico - Ganaderia Luc et Marc Jalabert

 

  1. Couleur blanche : capa blanca

- ensabanado (blanc comme le drap de lit- sabana)

- perlado (blanc gris perlé et appelé aussi paloma : la colombe)

Ce n’est pas un albinos il représente moins de 1% de l’ensemble des toros, encaste

Vasqueña, exemple d’élevage : Jose Luis Osborne.et le célèbre toro blanc de la résurrection d’ Antoñete à Madrid

  1. Couleur noire : capa negra

Il existe trois variétés

  • negro zaïno ou zahino dit pur, absence de toute autre couleur

  • negro azabache (jais) la couleur est brillante avec des légers reflets bleutés (aile de corbeau), cette brillance est favorisée par la température de l’air, son degré hygrométrique et le bon état sanitaire du toro.

  • Negro mulato (brunâtre) noir tirant vers le brun. Le froid et les pénuries alimentaires ont contribué à l’apparition de cette teinte.

La couleur noire est absolument majoritaire dans le toro de combat actuel (77.5%) d’une part par la prédominance génétique de cette teinte sur les autres, d’autre part par l’encaste Vistahermosa dont sont issus beaucoup d’élevages comme la lignée Murube Urquijo.

negro

Photo : El Tico - Ganaderia Piedras Rojas

castano

Photo : El Tico - Ganaderia Piedras Rojas

  1. Couleur châtain : capa castaña (fruit du châtaignier : castaña)

  • castaño oscuro : châtain foncé appelé aussi puro habano en référence au cigare cubain

  • castaño claro : châtain clair

  • castaño ordinario : châtain intermédiaire.

Dans ce pelage, il existe des localisations de poils qui feront la différence avec les toros colorados. Ce type de pelage représente 3,25% du cheptel. Encaste Navarra, Cabrera, élevages Marquis de Domecq, Zalduendo.

  1. Couleur rougeâtre : capa colorada

le poil est littéralement uni sans apport d’autres couleurs (différence avec les castaños)

  • melocoton (teinte de la pêche, le fruit)

  • colorado (rougeâtre) si clair il est dit rubio.

  • Avinagrado (légèrement violacé) vinagro : vinaigre

  • Encendido (rouge feu) encender : enflammer

  • Azafranado : azafran : le safran

  • Retinto (rouge acajou) plus sombre

La teinte melocoton représente 0.17% du cheptel, on la trouve dans l’élevage Peñajara

L’ensemble des colorados représente 6,43%. Elevages Miura, Baltasar Iban.

Jacques Lanfranchi

Décembre 2010


colorado

Photo : El Tico - Ganaderia Luc et Marc Jalabert

 

 

 

 

RETOUR