bandeau haut
 
 
 
 

 

observatoire

 

jacques lanfranchi
"What else ?"

whatelse Déjà deux semaines que la Feria d’Arles est terminée. Chacun va tirer des enseignements de tout ordre (et de tout crin) de la première manifestation de l’année dans une arène de première française.

Les médias vont ou auront relayés les faits plus ou moins importants taurins, moins taurins, voire pas taurin du tout.

Des présidences pseudo-torista (le jour des Miuras) ou pléthorique en oreilles ,des oublis de vueltas al ruedo ou de saluts de certains ganaderos français ou d’un desierto pour le tiers de puyas lors de la concours (merci les ayatollahs).

Tout un ensemble d’évènements dont certains très communs sont valorisés simplement par leur cadre férial .

Je voudrais juste remercier Caroline Quilicci Serre , 20ième Reine d’Arles, la seule d’origine corse, (c’est mon côté partisan).

Notre Majesté a bien voulu animer une tertulia le 4 avril dans la Cour des Podestats (CTPR d’Arles) avec les jeunes Gregory Boyer (17 ans) , Adrien Caparros (10 ans) et votre serviteur devant plus de 200 personnes. Evènement certainement unique dans la vie taurine d’Arles dont personne n’aura parlé ni ne parlera. Pas assez People ?

Je m’excuse de le relayer eu égard à la modestie de Caroline.

C’est pour cette raison que je ne terminerai pas ce texte en disant que les grecs avaient appelé la Corse : Kalliste, la plus belle .

Mais simplement merci à notre Reine pour sa gentillesse, sa disponibilité, son aficion.

What else ! Quoi de plus comme dirait Georges Cloney

Jacques Lanfranchi

Avril 2010


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RETOUR

 

occterra