bandeau haut
 
 
 
 

 

observatoire

 

LOGO
Dax (14/08/2010 - soir) : Deux heures trente de passion

 

urdiales

Photo : Nadege Vidal

Dax, samedi, plein.
6 toros de Victorino Martin. 
Vuelta al ruedo du 3ème « Poleo » n° 98.
José Luis Moreno en sang et or: silence après avis et silence.
Diego Urdiales en framboise et or: une oreille et une oreille.
Alberto Aguilar en neige et argent: une oreille et vuelta après avis.
Sortie en triomphe d’Urdiales et salut du mayoral.


Ce fut un soir à émotion ! Procurée par 6 petits gris bien dans le type de chez Victorino et qui ont mis une pression permanente sur les toreros. 4 d’entre eux se sont livrés avec cette vibration qui transmet aux gradins toute la beauté des combats loyaux et rugueux. Les troisièmes, cinquièmes et sixièmes « firent l’avion » sur les deux cornes. La caste, mine d’or cachée débordait de ces opposants qu’il fallait consentir pour triompher. 

C’est ce que fit Diego Urdiales qui, dans l’épure, sans concession, sut conduire ces charges répétées sans fléchir, avec la lenteur qui s’imposait sans se faire déborder. Le torero d’Arnedo a atteint sa plénitude et ce fut une grande journée pour lui. Une épée sensationnelle à son second passage lui vaudra la puerta grande.
Alberto Aguilar toucha un lot de rêve, il eut de bons passages face au premier, mais confondant vitesse et précipitation, il fut parfois débordé par l’allant de ses adversaires qui le désarmèrent à plusieurs reprises. Le garçon a du courage et sa détermination séduisit le conclave.
José Luis Moreno tomba sut le lot le moins avenant. Ses bonnes manières, sa façon classique d’exécuter le toreo sont alliées à une froideur handicapante. Il tua mal ses deux adversaires.
Au total 2 heures 32 de passion. On est sorti content.



Pierre Vidal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RETOUR

 

 

occterra