bandeau haut
 
 
 
 

 

observatoire

 

LOGO
Midi-Libre : Le sondage qui divise...

 

midilibre

 

Le quotidien régional "Midi Libre", dans sa version électronique, a publié ce soir les résultats d'une consultation auprès de ses lecteurs dont le thème était : « Etes-vous favorables à l'interdiction des corridas en France ?  »

Les résultats : 51 % des internautes sont contre cette interdiction, 47 % pour, 2% sans opinion.

En octobre 2007, une consultation sur le même thème, réalisée par l'Ifop pour le quotidien auprès d'un échantillon de 1 005 personnes, révélait des résultats quasi inversés : 50 % des sondés étaient favorables à l'interdiction des corridas, contre 48 % qui défendaient cette tradition séculaire.

Certainement une réaction épidermique au vote Catalan. Les aficionados semblent prêts à se mobiliser si le besoin s'en fait sentir...

Reste l'hatitude pour le moins ambigue du "Midi Libre", qui souffle le chaud et le froid depuis une semaine sur le sujet, malgré la présence de grands aficionados au sein des rédactions...

     Nous lui préférons la posture résolument engagée de Yves Harté dans le quotidien "Sud-Ouest" qui n'a pas hésité à se positionner en faveur de la tauromachie dans un éditorial titré : "Le jeu du fond des âges", le 31 juillet 2010 ( http://www.sudouest.fr/2010/07/31/le-jeu-du-fond-des-ages-150950-10.php ).

"... La corrida s'effacera peut-être de ce monde. Mais très lentement. Comme s'effacent les traces des peuples itinérants, les caravanes de nomades, comme s'éteignent les tribus de cueilleurs-chasseurs, comme disparaissent les témoins des temps où le rapport avec l'animal, adoré et sacrifié, était celui du néolithique. Et ce moment ne sera pas tant que des tauromachies existeront. Qu'elles prennent l'allure de jeux traditionnels, sur tout un ensemble de terres méditerranéennes, ou les habits de la corrida, elles n'en demeurent pas moins un fait culturel qui perdurera aussi longtemps que les peuples de ces régions y vivront."

Félicité par mail pour son engagement, Yves Harté nous a déclaré : " Il me semblait nécessaire qu'un journal comme Sud Ouest, sur des terres de tauromachies, affiche sa position sur le sujet."

Bravo et merci monsieur Harté.

Laurent Deloye "El Tico"

 

 

 

 

 

 

 

 

RETOUR

 

 

occterra