reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Premier championnat d'Europe de recortadores , Plaza de toros de Arles (13)

 

arles

 

Le vendredi 7 septembre 2012 est une date importante pour les concours de recortes en France. Pour la première fois, une arène de première catégorie a programmé un concours avec des taureaux. Il s'est agi du premier Championnat d'Europe de Recortadores, organisé par S.A Jalabert et Arte Sin Fronteras le premier groupe de recortadores français basé en Arles, mais incluant des recortadores du sud-est et du sud-ouest de la France.

les recortadores en compétition sont venus de trois pays, la France, l'Espagne et le Portugal. Ils ont témoigné leur satisfaction de se produire dans une arène de cette importance, mais ont également formulé leur plaisir de participer dans une arène romaine légendaire.

Les taureaux du Laget ont proposé différents niveaux de difficultés, se sont montrés intéressants à différents titres, imposant un véritable travail en piste au recortadores pour le placement sur le terrain adéquat, puis pour les suertes artistiques. Le premier taureau s'est révélé particulièrement collaborateur et a offert un jeu extrêmement intéressant.

Les arènes ont accueilli plus de six mille personnes. Le public a constamment encouragé les recortadores tout au long du concours qui s'est déroulé sous un temps et une température clémente (27°).

Quatre taureaux de la ganadéria du Laget, intéressant à différents titres, on affrontés ces gladiateurs des temps modernes pour les « qualifications », un groupe de quatre par taureau.
Les figures ont été variées : recorte à la mode castillane, sauts de l'ange, saut périlleux vrillé, tourniquet à genoux suivi d'un saut pieds joints, quiebros en tous genres (debout de face, de dos, à genoux, etc.) et le traditionnel salut ) genoux des recortadores pour saluer le taureau avant son retour aux corrales.
Pour chaque groupe, le jury a désigné un finaliste pour affronter le taureau de la finale.

Face au taureau de la finale, ont été qualifiés Iván Ballester « Patata », de Castellón, Rémy Gaillardet « Fagaïs », d'Eyragues (Arles), Alberto Cañada, de Castellón et David Sáez, de Teruel.

Le classement final a donné :
1- Rémy Gaillardet « Fagaïs »
2- Alberto Cañada
3- David Sáez
4- Iván Ballester

La remise des trophées a été effectuée par un élu de la ville d'Arles, M. Egidio, Paquito Leal, directeur de l'école taurine d'Arles et Marc Jalabert, empresa des arènes.


Communiqué de Emmanuel de Marichalar et Arte-sin-fronteras recortadores

site internet pour photos du concours


(communiqué)

 

 

 

 

retour