reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Bayonne (02/09/2012) : un heureux dimanche pas comme les autres !

 

bayonne

Photo : Pierre Charrain

Soleil chaleureux et cirque plein pour cette corrida qui devrait marquer les esprits. En premier lieu de par le comportement des « EL TAJO y LA REINA » du maestro Joselito présent au callejon. Certaines estampes colorées et d’intéressants comportements.

Le Mexique compte donc en ce 2 septembre un nouveau matador de toros en la personne de Sergio FLORES (blanc et or – deux oreilles et salut) qui sortira par la grande porte en compagnie du Juli. Après avoir reçu les armes tauricides des mains du maître Don Julian sous les yeux du témoin Perera, le nouveau promu fera étalage de belles qualités. Son toro d'alternative « Espejito » N° 19, dont la faena sera brindé à sa cuadrilla, va, vient tête basse et la musique joue. Puis dans les dernières séries le ton baisse un peu, le garçon insiste et subit une voltereta avant de loger une lame entière faisant jaillir peut être un peu précipitamment deux appendices du chapeau du Président. Plus de problèmes face à son second et dernier de la course brindé au public. Deux rencontres et faena révélant de la faiblesse préjudiciable à un second succès, Sergio insiste pourtant et aguante bien « Duque » comme un grand, déjà.

Trois oreilles pour un Julian LOPEZ « EL JULI » (violet et or – oreille et deux oreilles) magistral au cours, notamment, d'une seconde faena servie à un toro très collaborateur. Le capote est extra, deux puyazos et quite en chicuelinas serrées. Brindis au public et musique immédiate après un accueil immobile aux planches puis en gagnant le centre. Superbes séries des deux côtés et pechos profonds avant un final un peu plus aléatoire conclu d'une demie lame et deux oreilles pour le Madrilène. La mine renfrognée du maestro en accueillant son premier laissait augurer d'une faena rapide et … contre toute attente elle ira a mas. Musique pendant que le Juli arrache les passes unes a unes le corps offert. La lame est jusqu'aux doigts en se jetant et valait bien a elle seule une oreille.

Beaucoup moins de chance pour Miguel Angel PERERA (vermillon et or – salut après avis et salut) qui s'offrira certainement les deux toros les moins aptes de ce beau dimanche pas comme les autres. Son premier magnifique castaño en chorreado, âpre au capote puis retors dans une muleta pourtant maniée avec envie au cours de quelques derrechazos assez somptueux. Quatre pinchazos, avis et entière derrière. Échec au capote face à un second qui ira prendre deux puyazos dont un de trop et se révélera faible enlevant ainsi tout relief à la douce faena brindée au public. Dépité le fin torero abrégera.

Direction le patio de caballos ensuite ou El Juli recevra un trophée et Joselito le prix offert par les Critiques Taurins du sud-ouest récompensant la meilleure corrida 2011 du sud-ouest lidiée ici même à Bayonne.

Pierre Charrain

Reportage photographique : Pierre Charrain photos

En matinée :

Bayonne, dimanche 2 septembre - matin, 1/2 arène.
6 novillos de Camino de Santiago pour :

Cayetano Ortiz : saluts et saluts
Juan Leal : saluts et saluts
Brandon Campos : saluts et saluts.

 


 

 

 

 

retour