reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7
pub

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Saint-Etienne du Grès (13) : L'école taurine d'Arles ouvre les hostilités avec une classe pratique

 

pierre mailhan

Photos : ElTico - Archives

Cet aprés-midi, l'école taurine d'Arles ouvrait son week-end taurin par une classe pratique dans les arènes de St Etienne du Gres. Et c'est un spectacle intéressant qui a été proposé aux nombreux aficionados qui ont remplis aux trois quart les gradins des petites arènes conviviales. Suite à une blessure à l'orteil, le jeune novillero arlésien Fabien Sanchez a été dans l'impossibilité de se présenter au paseo. Ce sont donc les trois autres toreros prévus, Yoan Martinez, Maxime Solera et le jeune Pierre Mailhan qui se sont confrontés aux becerros de Pages Mailhan. Des becerros qui ont donné beaucoup de jeu, et ont mis à rude épreuve les jeunes aspirants.

Yoan Martinez recevait le premier par d'élégantes véroniques, en prenant soin de le mener jusqu'au centre. Lors du troisième tiers, l'animal se révéla assez noble, bien que demandant une distance précise. Une fois cette condition prise en compte, Yoan a pu nous gratifier de très bons muletazos notamment sur le piton droit. La faena ne fut pas sans risque, puisque Yoan aura été averti plusieurs fois, sans graves conséquences. Une oreille lui sera accordée après une bonne estocade.

Maxime Solera a lui hérité d'un becerro plus compliqué, demandant plus de métier. Cela se remarqua dés les premiers capotazos, le becerro rentrant dans le leurre avec beaucoup plus de violence que son cousin. La faena, dédiée à Robert Del Testa, maire de St Etienne du Gres, ne fut pas une partie de plaisir pour Maxime, qui ne démérita pas et put même nous montrer de bons détails lors des meilleurs moments. Il effectuera une vuelta après avoir tué d'une entière au troisième essai et d'un descabello.

Le jeune Pierre Mailhan effectuait pour l'occasion sa première épée. Moment très important dans la carrière d'un apprenti torero, de plus est, quand Pierre se retrouve face à un animal de la ganadéria de sa famille, en l’occurrence de son père, Pascal Mailhan. Il faut croire que le petit toro a reconnu Pierre, car il n'a cessé de charger avec classe tout au long de la lidia. Une lidia complète de Pierre, allant jusqu'à poser les banderilles. C'est même lui qui servira les muletazos les plus vibrants, les mieux liés et les mieux exécutés de l’après-midi. Il se fera violemment accrocher lors d'une série droitière, se relevant K.O. Il tuera de trois épées toutes entières et aura le droit de promener une oreille du petit taurillon qui lui aura exécuté une vuelta fêtée.

Restait donc à choisir un torero entre Yoan et Maxime pour mettre à mort le dernier becerro. Et c'est le premier qui eut le droit de sortir du burladero. Il se retrouva alors face à un toro fort, sérieux, très haut. Face à lui Yoan ne perdit pas les papiers mais ne réussit pas non plus à convaincre totalement alors que le becerro se compliquait de plus en plus. Il le tuera cela dit d'une très bonne épée et reçut alors une grosse ovation de la part du public.
Les trois toreros termineront par une vuelta groupée, le public ravi d'avoir passé un après-midi agréable entre aficionados

Fiche Technique:

Samedi 20 Octobre 2012, St Etienne du Gres, 15H30
3/4 d'arènes, temps variable, durée:1H30
Classe pratique. 4 becerros de la ganadéria Pages-Mailhan, bien présentés, de jeux inégaux, tous braves et intéressants, le troisième primé d'une vuelta posthume pour:
Yoan Martinez: Oreille et saluts au tiers
Maxime Solera: Vuelta al ruedo
Pierre Mailhan: Oreille


Gregory BOYER

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

retour