reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Gimeaux (13): Fiesta Campera à la Monumental

 

gimeaux

Photo : Anthony Pagano

Ce dimanche 4 mars, dans la coquette placita de Gimeaux récemment rénovée, le club taurin « Lou Fourmigo » organisait une fiesta campera. A cette occasion les aficionados ont pu assister à deux spectacles, une becerrada le matin et la lidia de quatre toros l’après-midi. La météo n’était pas vraiment de la partie mais la journée fut une réussite.

En matinée, face à deux erales de la ganaderia « La Cravenque » Jaweb Garaoui et Yoann Martinez ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Tout d’abord, Jaweb, qui effectuait aujourd’hui sa première mise à mort se montra motivé et déterminé. Il réussit après quelques séries test à dominer son adversaire et à lier de bonnes séries, surtout sur le piton gauche. Avec un bon maniement de l’estoc le jeune arlésien aurait pu couper une oreille de ce bon eral. Yoann Martinez s’illustra a la cape avant de réaliser une faena très intéressante, il sut montrer technique et sens de la lidia et coupa une oreille.

Dans l’après- midi, César Giron, Anibal Ruiz, Carnicerito de Ubeda et Marco Leal ont affronté un novillo de Jalabert et trois toros de Gallon.

César Giron réalisa une faena intéressante a son novillo de Jalabert qui fut violent et garda la tête haute durant les charges en début de faena avant de s’adoucir et de se laisser toréer. Le torero vénézuélien servit les meilleurs muletazos de l’après-midi. Il tua son adversaire d’une entière et coupa une oreille.

Anibal Ruiz hérita d’un très joli toro de Gallon. L’espagnol fut courageux face à ce bicho qui marchait beaucoup et qu’il eut du mal à intéresser. Le public resta froid et ne sut pas accompagner le matador dans son effort pour tirer le meilleur du toro dans une faena volontaire et appliquée.

Carnicerito de Ubeda resta froid et sa faena ne prit pas son envol. Le toro semblait pourtant doté de qualités que le torero ne sut pas faire ressortir. Il donna toutefois quelques détails méritoires en fin de faena et coupa deux oreilles généreuses.

C’est le français Marco Leal qui réchauffa le public par son enthousiasme et son envie. Il fut bon capote en main et banderilla lui-même son toro de manière spectaculaire. Il toréa avec goût et de manière relâchée, malgré les quelques signes de faiblesse de son adversaire. Marco donna la faena la plus complète de l’après-midi qui fut récompensé par une oreille.

Au final, une belle journée d'aficion et d'amitié à l'image de Francis Espejo, dont la mémoire est pour toujours liée à "sa" monumental de Gimeaux.

 

Anthony Pagano.

Gimeaux (13). 

Festival.

Un toro de Jalabert, lidié en 1ère position et trois de  Gallon lidiés en 2ème, 3ème et 4ème position. 

César Girón, Oreille

Aníbal Ruiz, Oreille

Juan Antonio Millán Carnicerito de Úbeda, Deux oreilles

Marco Leal, Oreille.

 

 

 

 

retour