reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Nîmes (27/05/2012 - tarde) : Oreille pour Juan Bautista

 

nimes

Photo : ElTico

La barre avait été placée si haut par le bétail de la ganaderia Miura samedi soir que le niveau ne pouvait finalement que retomber et l'euphorie avec. Les Zalduendos de la matinée avaient été fades et faibles. On attendait donc beaucoup des toros de Fuente Ymbro pour cette corrida vespérale.

Malgré tous ses efforts et avec sa forte personnalité, Curro Diaz n'a pu faire monter l'émotion lors de ses deux combats. Quant à Matias Tejela, il n'a jamais pris la mesure de ses deux adversaires et est malheureusement resté trop périphérique pour prétendre à une quelconque récompense.

Le fait du jour est à mettre au crédit de Juan Bautista qui, piqué au vif après une mésentente flagrante avec une partie du public à l'issue de sa première prestation, est venu lui brinder son second toro à l'entame d'une faena qui devait lui rapporter une oreille. Une oreille qui a le mérite de sauver une tarde bien terne.

Laurent Deloye ElTico

La chronique d'Anthony Pagano :

Curro Diaz servit de bonnes véroniques à son premier opposant qui se réserva tout au long de la faena de muleta. Curro sut profiter de la bonne charge du bicho sur la corne droite pour donner des derechazos de qualité. Le toro arriva violent en fin de parcours et l’Espagnol le tua d’une entière caida. Avec le quatrième et après un bon début sur le piton droit, le toro se décomposa laissant Curro Diaz sans options.

Juan Bautista ne put rien tirer du collant et dangereux second qu’il tua d’un ¾ de lame et descabellos. Il coupa la seule oreille de la course au cinquième auquel il donna une faena technique de qualité. Faena sincère et bien construite qu’il termina par une série de bautistinas. Il tua d’une entière en place.

Matias Tejela ne sut pas tirer profit de ses deux adversaires dont on ne put juger la qualité. Il recula beaucoup face au troisième face auquel il n’y eut pas de faena. Il ne se croisa jamais face au sixième qui semblait pourtant charger avec envie sur le coté gauche.

Anthony Pagano

Six exemplaires de la ganaderia « Fuente Ymbro » correctement présentés et armés. Aucun ne s’employa réellement lors des douze rencontres avec le groupe équestre. Tous nobles à différents degrés, certains auraient mérité une meilleure lidia. Meilleur le cinquième.

Entrée : 4/5.
Temps : Couvert et quelques gouttes au cours de la course.
Poids des toros : 518 - 528 - 530 - 515 - 540 et 534 kgs.
Rencontres avec la cavalerie de Philippe Heyral: 12.
Durée de la course: 2h05.

A noter :

Jean Baptiste Jalabert « Juan Bautista » remplacait Ivan Fandiño blessé.

Curro Diaz (Rose pale et or souligné de blanc): Saluts / Saluts.
Juan Bautista (Gris perle et or souligné de blanc): Silence / 1 oreille.
Matias Tejela (Rouge et azabache): Silence / Silence.


 

Reportage photographique : ElTico photos

 


 

 

 

 

retour