reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Nîmes (23/05/2012) : Vueltas pour Alberto Aguilar et Joselito Adame

 

nimes

Photo : ElTico

Les Victorino Martin ont conservé leurs oreilles à l'issue de cette corrida d'ouverture de la Feria de Pentecôte à Nîmes. Pour autant, les toreros n'ont pas démérité mais ont du composer avec le jeu inégal de leurs adversaires et un Mistral par moment très gènant.

Les toros du sorcier de Galapagar, de présentation correcte, ont donné un jeu assez hétérogène allant du bon second à l'impossible cinquième, en passant par l'encasté sixième. Dans l'ensemble, une tarde de toros intéressante, mais un public assez froid et peu réactif aux efforts des trois diestros.

Diego Urdiales a confirmé son alternative face à un premier adversaire violent mais à la charge franche, dont il n'a pu prendre la mesure en raison des rafales de vent qui s'engouffraient dans sa muleta majoritairement tenue dans la main droite. Il s'est rattrapé face au quatrième, certes dans des conditions plus favorables, mais aussi avec beaucoup d'application et de technique pour faire convenablement prendre le leurre à un toro tardo jusqu'à ces séries droitières impeccables qui ont pourtant laissé le public de marbre. Le torero d'Arnedo en a fini d'une entière après pinchazo.

Alberto Aguilar a agréablement surpris lors de son premier combat, se montrant calme et reposé face à un toro intéressant de Victorino Martin devant lequel il s'était mesuré au quite par chicuelinas à son compañero  mexicain Joselito Adame lors du premier tiers. Après avoir dominé son sujet sur les deux pitones, le madrilène devait s'y reprendre à deux fois pour rouler son adversaire dans le sable. Sortit pour lui en cinquième position un sujet de cinq ans et demi d'âge qui se rendit rapidement maître de l'ovale, contrariant le tercio de varas jusqu'à faire choir le groupe équestre sur une quatrième rencontre après les clarines annonçant le changement de tiers. Le bicho arriva impossible dans la flanelle d'Aguilar qui l'expédia comme il put.

Joselito Adame a fait un gros effort face à un troisième toro tardo qui passait le plus clair de son temps à le toiser derrière le leurre. Malgré ce, il servit de belles séries sur la gauche avant une entière foudroyante qui lui valut de saluer. Le sixième ne sortit pas du tout dans le même ton. Encasté, toujours prêt au combat et se retournant comme un chat, il contraignit l'aztèque à se muer en gladiateur pour l'amener à ses quatre naturelles de face qui finirent de convaincre le conclave. Une entière d'effet rapide plus tard, quelques mouchoirs minoritaires sortaient qui ne parvenaient pas à faire céder le Président Laurent Burgoa, le mexicain devant se contenter d'une vuelta chaleureusement saluée.

Laurent Deloye ElTico

Fiche technique :

- Entrée : 1 gros tiers d'arène.

- Temps : Beau temps avec Mistral soufflant en rafales.

- Durée de la course : 2h35.

- Rencontres avec la cavalerie de Philippe Heyral  : 14

- Poids des toros : 540 – 487 – 537 – 502 – 534 et 504 kgs.

 

Diego Urdiales : Silence après avis / Salut après avis

Alberto Aguilar : Vuelta al ruedo / Silence

Joselito Adame : Salut après avis / Vuelta al ruedo après petición

 

 

Reportage photographique : ElTico photos

 


 

 

 

 

retour