reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Palavas (07/05/2012) : Andy Younes ou la valeur de la jeunesse.

 

palavas

Photo : Anthony Pagano

C'est au cours d'une novillada sans picadors en classe pratique que le jeune élève de l'école taurine de Richard Milian fut le plus en vue du jour. Novillada entretenue par le bon comportement des novillos de Roland Durand qui pour certains auraient mérité d’être mieux mis en valeur.

Alejandro Rubio s'illustra au capote face a un premier novillo plus attiré par les planches que le tissu. Alexandre entama la faena par des statuaires puis donna de bonnes séries sur les deux cornes avant que le toro ne devienne dangereux. Le nîmois démontra technique et bon sens au cours de la lidia. Il tua son adversaire en plusieurs temps ce qui le priva de trophée.

Le catalan Alejandro de Benito fut mit en déroute par le deuxième novillo qui s’arrêtait en milieu de passe et le collait beaucoup. Il eut du mal a lier les muletazos mais son courage lui permit de tirer une bonne série de naturelles sur la fin.

Joao Machado de l'école taurine de Béziers banderilla lui même le troisième exemplaire avant de donner une faena au cours de laquelle il fut mis a l'épreuve. Le biterrois ne fut pas à l'aise et sa faena resta au stade du brouillon. Il tua d'une entière et coupa une oreille après une pétition minoritaire.

L'espagnol Jonathan Varea entama fort bien sa faena brindée à Thomas Dufau par des séries ambidextres empreintes d'élégance et de temple. Jonathan ne fut pas à la hauteur des qualités évidentes du novillo et la faena rallongée en devint quelque peu ennuyeuse. Il donna une très bonne dernière série sur la corne droite avant de tuer d'un ¾ de lame efficace et de couper deux oreilles dont une généreuse.

Andy Younes brinda sa faena au public et montra d'emblée ses bonnes dispositions. Le jeune torero donna une faena intéressante sur les deux cornes au cours de laquelle il démontra son évolution. Andy conquit le public par son envie, son courage et son sang froid. Il coucha son adversaire de deux descabellos après une entière en place et coupa une oreille méritée.

 

Fiche technique :

Cinq becerros de la ganaderia Roland Durand, tous bien présentés et armés, donnant tous un jeu intéressant. Certains auraient mérité d’être mis en valeur par les jeunes toreros. Meilleur le quatrième.

A noter :

Jonatan Varea remporta le 1er trophée «torero en herbe» et est sorti en triomphe des arènes.

 

Alejandro Rubio (Centre français de tauromachie) : Saluts.

Alejandro de Benito (Centre français de tau romachie): Silence.

Joao Machado (Ecole taurine de Béziers) : 1 oreille.

Jonathan Varea (Ecole taurine de Castellon) : 2 oreilles.

Andy Younes (Ecole taurine adour aficion) : 1 oreille.

Anthony Pagano

 

 

 

 

 


 

 

 

 

retour