reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Journée taurine Orthez 2012

 

orthez

Photos : DR

Orthez : Pour une tauromachie qui ait du sens :

Pour reprendre la dichotomie introduite par le regretté Joaquin Vidal, il y a le toro qui passe et celui qui combat, comme il y a le torero qui fait des passes et celui qui torée.
Il en va de la tauromachie comme de la plupart des domaines artistiques et culturels, elle se distribue généralement entre deux pôles: celui des paillettes et celui du «vif du sujet», celui de la forme et celui du fond.
A Orthez, notre seule véritable ambition est de faire vivre cette dernière conception, celle de privilégier les grands fondamentaux d'une lidia complète, centrée sur un toro complet, c'est-à-dire un toro de combat -puisque c'est ainsi qu'on le définit avant tout- et non le pâle faire-valoir qu'on voit trop souvent.
Ce toro complet que nous recherchons est aux antipodes du produit normalisé de grande série qui tend à s'imposer actuellement. C'est un acteur sauvage, fantasque et déroutant qui n'assure de rien, ne garantit rien, mais laisse souvent le souvenir des choses vraies et non fardées.
A l'opposé des toros-champagnisés en vogue, le toro que nous voulons à Orthez est à l'image du Madiran, le vin de notre terre, puissant, charpenté, tout de caractère.
Évidemment, cet espoir et cette volonté qui nous animent peuvent être déçus.
C'est la loi du genre pour ceux qui croient que la tauromachie procède de l'impondérable et de la subtile alchimie du désir.
Pour affronter ces toros de caractère, nous avons recherché les hommes qui acceptent de se confronter à cette rude réalité, qui sont portés par l'enthousiasme et la motivation, et qui choisissent de mettre en valeur et de servir le toro et non de s'en servir. Comme à l'ordinaire, nous avons voulu trouver des toreros vrais, parfois peu connus, leur offrir des opportunités, sortir des sentiers battus.
Cette année 2012 est marquée d'une difficulté supplémentaire. Sans se soucier de leurs modestes consoeurs, les villes de Bayonne et de Mont-de- Marsan ont bouleversé le calendrier, occupant désormais les dates traditionnelles de nos fêtes. Il nous a fallu nous adapter.
En concertation avec nos alter ego de Saint-Vincent de Tyrosse, Orthez a exceptionnellement pris le parti de programmer sa journée taurine le samedi 21 juillet 2012 pour éviter la cohabitation préjudiciable de trois corridas le même dimanche.
De même l'horaire de la corrida a été retardé à 18h30 pour permettre à ceux qui travaillent, à Orthez comme aux alentours, d'être disponibles.
Ainsi, les aficionados auront-ils le samedi 21 juillet le choix entre barnum et tradition, entre les fastes clinquants et peoplelisés programmés ce jour-là par l’empresa montoise et la sobre et conviviale authenticité des arènes du Pesqué.
Orthez, c'est la tauromachie des chemins de traverse qui fleurent la terre chaude, l'herbe humide, la simplicité et surtout la liberté.

Le Président de la Commission Taurine d'Orthez,
Xavier KLEIN

orthez

orthez

Les carteles :

Samedi 21 juillet 2012 - 11:00

4 novillos de Fernando Pereira Palha 4

pour

Imanol Sanchez

Ivan Abasolo

 

Samedi 21 juillet 2012 - 18:30

6 toros de Veiga Texeira 6

pour

Fernando Robleno

Paulita

Serafin Marin

La location des billets de la novillada et de la corrida:
- Sur internet: à partir du 14 juin 2011 en se connectant à l'adresse www.mairie-orthez.fr.
- Par téléphone ou au bureau de location au 05 59 69 95 17 ou à l'adresse 14 rue de l'horloge
64300 Orthez (64).
- Des packs repas + journée taurine sont en vente à l'adresse suivante: agnes@agsud.fr ou en
téléphonant au 06 45 92 19 41.

(communiqué)

 


 

 

 

 

retour