reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Mont-de-Marsan (21/07/2012) : l'histoire ne se répéte pas

 

mdm

Photo : Roland Costedoat

L'histoire ne repasse pas les plats deux fois et après le festin de la veille on est resté ce samedi soir sur notre faim. la faute sans doute aux toros de Jandilla justes de présentation, nobles certes mais qui n'avaient pas cette étincelle, cette vibration qui créé l'émotion véritable. Nous étions hier au cœur de cette corrida moderne tant décriée, avec, en prime, une pointe de faiblesse. De fait, on a beaucoup baillé et les nuits animées de La Madeleine ont pesé sans que nul n'ait réellement démérité.
Julian qui a signé tant de triomphe dans ces arènes était venu remonté comme une pendule et, de fait, il fit une nième démonstration de sa technique et de sa volonté de fer. Mais les adversaires n'avaient pas le piquant nécessaire pour permettre à son toreo de passer la rampe. Comme il foudroya son premier avec un de ses fameux "julipiés", il coupa un trophée, seul de la soirée.
De la créativité Alejandro Talavante et il est toujours intéressant à regarder car il est inattendu, plein de surprises. C'est par exemple un molinete au milieu d'une série ou encore ces fameuses passes la main derrière le dos avec un minimum de toile. Il débuta le premier au centre par des changées spectaculaires. Sa faena alla à mas mais il échoua à la mort et l'ensemble partit en quenouille. Il ne s'accorda pas avec son second, mal tué lui aussi.
Sacré challenge pour Thomas Dufau que de passer à la suite de deux monstres de cet acabit. Malgré une opposition pusillanime, le montois releva le défi. Un peu raide, il entreprit son premier avec le sérieux qui le caractérise. L'ensemble posé, calme, bien construit avait de l'allure et il aurait sans doute été récompensé s'il avait mieux conclu à l'acier. Scénario inverse à l'ultime, poussif, qui lui donna peu d'options mais qu'il tua bien. Là aussi il aurait pu couper si le Jandilla ne s'était pas relevé inopinément. Demain sera un autre jour...
Pierre Vidal

Mont-de-Marsan, samedi, quatrième corrida de La Madeleine. Plus de billets.
5 toros de Jandilla , un de Vegahermosa sorti en deuxième.
El Juli en noir et or: un avis et une oreille et ovation et salut .
Alejandro Talavante en moutarde et or: salut et silence.
Thomas Dufau et gris et or: silence et salut.

 

Reportage photographique : Roland Costedoat photos

 

 


 

 

 

 

retour