reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo 15 Juillet 2012. Tarde. Céret (66): Fernando Robleño coupe quatre oreilles pour son solo.

 

ceret

Photo : Anthony Pagano

Etre programmé en corrida solitaire est en soit un événement mais le faire à Céret est exceptionnel. Fernando Robleño l'a fait et bien fait devant un public conquis, le soutenant du début à la fin de l'après midi.

Premier toro: Calerito, n°43, né en avril 2007, 480 kgs.

Fernando dessina de belles véroniques face au plus petit toro de la tarde qui reçut deux piques avec un soupcon de bravoure. Il brinda la faena au public et commença de belle manière sur la corne droite. Il fixa rapidement son opposant et put profiter de la charge vibrante de Calerito. Le madrilène domina le bicho et fut très bon techniquement tout au long de cette faena intéressante. Fernando mit son toro en valeur dans ce trasteo pur, sans fioritures. Une oreille après une entière légèrement tombée.

Deuxième toro: Caralegre, n°41,  né en mars 2007, 510kgs.          

Après un bon début au capote, Fernando réussit petit à petit à s'imposer face au second.  Le toro, encasté et compliqué  manqua de transmission mais Robleño donna de bons gestes.

Troisième toro: Chumbero, n°25, né en novembre 2007, 520 kgs.

Fernando s'illustra tout d'abord capote en mains. Apres un bon début sur la corne gauche, le maestro s'impose face à ce toro chargeant au ralenti. Il donna une dernière série de naturelles de face de très bonne facture. Il coupa une oreille de poids après une entière en place foudroyante.

Une belle leçon de tauromachie.

Quatrième toro: Cocinero, n°50, né en octobre 2007, 540 kgs.

Cocinero manqua de forces et s'avéra rapidement collant, distrait et regardant beaucoup. Le matador tira quelques muletazos sur le fil et tua d'une entière tendida après deux pinchazos.

Cinquième toro: Artillero, n°45, né en decembre 2007, 530 kgs.

Artillero poussa le cheval avec force mais sans bravoure sur la première des deux rencontres. Morenito de Nimes effectua un quite. La cuadrilla fut mise en déroute lors du tiers de banderilles par ce toro dangereux. Fernando prit l'épée après quelques muletazos test, et tua d'une entière en place.

Sixième toro: Caloroso, n°24, né en septembre 2007, 600kgs.

Le plus beau de l'envoi, poussa le cheval mais sans bravoure. Alvaro de la Calle effectua un quite. Fernando prit rapidement la mesure du toro et domina son opposant de la tète et des épaules tout au long de la faena. Il donna de très bonnes séries sur les deux cornes à ce toro répondant a chaque cite, répétant avec envie et noblesse. Le trasteo fut très intéressant avec la charge vibrante de ce toro. Fernando coupa deux oreilles après une entière en place engagée et un descabello.

Fiche technique :

Six toros de la ganaderia "José Escolar Gil", tres bien présentés et armés. Pas de réelle bravoure lors des quatorze rencontres. Tous furent exigeants mais intéressants. Meilleur le dernier.

15 Juillet 2012. Tarde.

Entrée : Plein.

Temps : Ciel couvert.

Durée de la course : 2h20.

Rencontres avec la cavalerie d'Alain Bonijol: 14.

Poids des toros : 480 - 510 - 520 - 540 - 530 et 600 kgs.

A noter :

- Fernando Robleño reçut une ovation à l'issue de paseo.

- Gabin Rehabi reçut deux prix comme meilleur picador.

- Fernando Robleño, l'éleveur et le mayoral sont sortis a hombros.

 

Fernando Robleño (Cerise de Céret et or) : 1 oreille / saluts / 1 oreille / Silence / Vuelta / 2 oreilles.

Reportage photographique : Anthony Pagano photos

 


 

 

 

 

retour