reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Eauze (32) : La seule oreille pour Thomas Dufau

 

eauze

Photo : Yann Bridonneau

Arènes Nimeño II à Eauze (32).

Corrida comptant pour le concours Toros de France. 

6 toros de Luc et Marc Jalabert de bonne présentation, mais faibles et avec peu de charge. Meilleur le 3ème pour Thomas Dufau.

3/4 d’arènes.

Soleil avec vent très faible.

11 rencontres avec la cavalerie El Pimpi.

Juan Bautista (blanc et or) reçut son premier  par de belles véroniques mais son toro fut hésitant et se retenait beaucoup dans la charge. Il prendra 2 piques sans réellement pousser la cavalerie. Le torero Arlésien brinda son combat à Julien Lescarret. Il débuta sa faena le long des planches à droite puis alla au centre en citant le toro de loin. Celui-ci s'avéra compliqué à gauche et Jean Baptiste eut droit à un avertissement sans conséquence. Il tua d'une entière avec beaucoup d'engagement. Applaudissement à l'arrastre pour le toro et silence pour le torero. 

Avec son second, il tomba sur un exemplaire compliqué qui ne se fixait que très peu. Le toro prendra deux piques sans être mis réellement en suerte. Juan Bautista dut multiplier les toques pour le faire passer. Après une série en circulaire inversée, il le tua d'une entière après un avis. Le toro, encasté fût applaudi à l'arrastre et le torero salua au tiers.

Julien Lescarret (vert pâle et or) qui faisait sa despedida dans ces arènes, hérita d'un toro hésitant qui prit 3 piques en étant fuyard et manso sur la première. Le torero aquitain brinda son combat à ses compagnons de cartel. Le toro faible et avec une charge courte réfléchissait beaucoup. Julien essaiera d'en tirer le maximum. Une demi lame en arrière et un descabello viendront clore la faena et le toro sera sifflé a sa sortie. Silence. 

Le cinquième toro de la tarde fut reçu par véroniques en allant vers le centre. Deux piques sans engagement et deux belles paires de banderilles de Morenito d'Arles et Manolo de los Reyes avant brindis au public pour ce toro qui humiliait beaucoup et que Julien toréa par le haut avec une série de pecho. Le toro s'éteignit peu à peu et s'arrêta dans les passes. Après trois épées et un descabello silence pour le torero.

Thomas Dufau ( bleu nuit et or) faisait sa présentation en tant que matador de toros dans ces arènes. Il proposa de belles véroniques conclues par une demie à ce toro faible qui ne prendra qu'une pique. Bon tercio de banderilles de la cuadrilla avec salut des banderilleros et brindis au public. Thomas se retrouva face à un toro à la charge courte et qui se retournaitvite. Il partit au combat et enchaina de belles séries notamment de pecho. Une entière avec effet immédiat viendra récompenser l'effort du torero landais qui coupa la première et unique oreille de la tarde, le toro étant quant à lui applaudi.

L'ultime de l’après midi boitillait légèrement de la patte avant gauche et fit une vuelta de campana qui l'affaiblit. Il ne prit qu'une pique. Thomas le toréa à mi hauteur  avec temple, douceur et relâchement, notamment sur de belles séries à droite avant un mete y saca suffisant. Silence.

Le prix au meilleur piquero de la FSTF restera desierto.

Yann Bridonneau

Ordre de sortie des toros : 

114 GRANDOR (negro) 04/08

83 VAQUERO (negro) 03/08

80 VELETTO (negro) 11/07

103 OSO (negro) 02/07

84 TANGO (burraco) 10/07

77 URANO II (colorado) 11/07

 

Reportage photographique : Yann Bridonneau photos


 

 

 

 

retour