reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo
Feria d'Istres 2012 : Destination Toro !!!

 

istres

Les combinaisons de la temporada Istréenne ont été présentées ce vendredi 20 janvier par l'empresa, en présence de Mr le Maire François Bernardini et de différents acteurs de cette saison 2012 tels que : Juan Bautista ; Thomas Dufau ou encore Alain Montcouquiol, auteur d'une très belle phrase qui figurera sur tous les supports de la Feria.

Il sera donc dit qu'aucune des éditions de cette Feria d'Istres "nouvelle génération" n'est identique à la précédente... Bernard Marsella, aux manettes de la programmation tauromachique, semble s'en donner à coeur joie et après "la piste aux étoiles" de l'an passé, c'est avec un retour vers le toro que la Feria 2012 créé l'évènement.

Ou plutôt plusieurs évènements puisque seulement dans la même course du samedi 16 juin, il nous sera donné de saluer les adieux d'El Fundi ; le "geste" (un de plus...) de Juan Bautista et les toros du sorcier de Galapagar, puisque les Victorino Martin fouleront pour la première fois le sable des arènes du Palio. Accompagneront ces deux diestros de catégorie le jeune Alberto Aguilar, revu à son avantage en fin de saison dernière dans ce genre de confrontation.

La feria se sera ouverte le vendredi 15 juin par une corrida de Núnez del Cuvillo pour Antonio Barrera, triomphateur l'an passé et "torero d'Istres" , accompagné de Jose Mari Manzanares et Alejandro Talavante.

Enfin, point commun avec l'édition précédente, le cycle 2012 se clôturera par une corrida de rejon mettant en présence Rui Fernandes , Diego Ventura et Francisco Palha face à des toros de la ganaderia San Mateo.

La tendance torista de la temporada se confirmera avec la corrida des fêtes hors Feria le 5 août : 6 toros de Adelaida Rodriguez pour David Mora ; Arturo Saldivar et Thomas Dufau.

Il est vrai que présenter son programme si tôt dans la saison tout en se révélant créatif et au plus près de l'actualité relève du défi pour Bernard Marsella. Mais il s'en tire très bien une nouvelle fois, avec des affiches attrayantes ou finalement, le cartel le plus "fort" sera le plus convenu du cycle.

Au chapitre des satisfactions, bien sur, la présence de deux français dans des cartels inédits. Car si Juan Bautista a déjà combattu les Victorinos (A Dax et Vic rappelait-il), il ne l'a jamais fait dans le Sud-Est et si près de ses bases Arlésiennes. Quant à Thomas Dufau, il alternera avec David Mora, une des révélations 2011 et Arturo Saldivar, un Mexicain aux dents longues, face à des toros qui présentent l'un des meilleurs compromis torista/torerista du moment. En tous cas, le pundonor de nos deux représentants fait plaisir aux prémices d'une temporada qui ne se présente pas sous les meilleurs auspices, crise oblige...

Côté déception, la novillada matinale qui s'était transformée et novillada des fêtes a été au final substituée par une corrida de toros. Et ce sont les éleveurs français qui en font les frais puisque le bétail de cette temporada proviendra exclusivement de l'autre côté des Pyrénées...

En fin de présentation et avant le lunch offert par la municipalité au nombreux public qui garnissait copieusement le gymnase Donadieu, Mr François Bernardini remerciait chaleureusement les partenaires institutionnels et privés de la Feria sans lesquels de tels carteles ne sauraient être imaginés, mais mettait également l'accent sur une volonté municipale forte de préserver notre culture et nos traditions malgré la période compliquée que nous traversons. Qu'il en soit ici remercié !

ElTico

"La corrida tel un condensé de la vie nous parle de nous mêmes,

c'est à dire de la lutte sans merci de l'homme face à son destin"

Alain Montcouquiol Nimeño 

 

istres
istres
istres
istres

istres

 

istres

 

retour