reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo "Tauromachies et accessoires", par Jacques Lanfranchi

 

morante

Photo : ElTico

En tauromachie espagnole, la codification semble immuable pour les trastos (littéralement instruments) et pour les trajes (vêtements). Il existe des modifications dans le temps sur la forme des monteras par exemple ou les différences entre le traje de luces et le costume goyesque.

Le mot accessoire aurait pu être employé avec l’apparition du caparaçon ou peto (protection des chevaux) il fut adopté dés la fin du 19ième en France avec le modèle inventé par l’aïeul de Philippe Heyral ; en Espagne son adoption se fit en février 1928.

En mai 2010, Morante de la Puebla remit au goût du jour «  le toreo a la silla » (chaise), l’intérêt pour ce mobilier date de l’époque de Goya puisque sur la planche 18, on voit Martincho estoquer assis sur une chaise.

De la larga cambiada en passant par les banderilles au quiebro (photo1), tout a été tenté avec cet accessoire et bien sûr les estocades. (photo2)

Il existe une variante plus religieuse dite la suerte du « reclinatorio » permettant les statuaires sur un prie-Dieu ! (photo 3)

Le « toreo a la silla » a son martyr, le torero Punteret qui perdit la vie à Montevideo en 1888 en l’exécutant.

L’avènement des véhicules, vélo, motocyclette et voiture amènera un nouvel accessoire dans les ruedos, mais plus axé sur le toreo comique, discipline à part entière de la tauromachie.

Photo 4 pose de banderille en vélo par Albert Clavel à Arles

Photo 5 pose de banderilles en moto par Pablo Arezta en 1940 à Arles.

Photo 6 pose de rejon en voiture. Accompagné par ce texte «  le rejon mécanique présente une force artistique indéniable, gage de succès pour les empresas ».

A noter un mini peto sur les ailes pour protéger la carrosserie !

A suivre…


Jacques Lanfranchi

Dimanche 26 février 2012

Photos 1, 4, 5 et 6. Collection personnelle.

Photos 2 et 3 Tauromachies à l’usage des aficionados José Luis Ramon éditions Loubatières juin 2000

01

Photo 1

02

Photo 2

03

Photo 3

04

Photo 4

05

Photo 5

06

Photo 6

 

 

 

retour