reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo
Campo : Gallon, la passion pour le toro.

 

gallon

Photo : Anthony Pagano

Ce week-end de janvier, nous étions de sortie campo à Mas-Thibert près d’Arles.
On est en plein hiver, la temporada n’a pas encore débuté mais la vie ganadera ne cesse jamais. Nous avons été reçus par Michel Gallon pour évoquer le passé, le présent et le futur de la ganaderia familiale. Entre naissances, bons et mauvais jours, souvenirs et espoirs, les deux frères ne perdent pas l’illusion et persévèrent dans leur quête de trouver le toro parfait, celui qui leur correspond, leur ressemble.


A ce jour le cheptel se compose d’environ 600 bêtes, dont 3 sementales (le quatrième « tentadoro » gracié par Julien Miletto est mort récemment). Le bilan de la saison 2011 est positif, ce fut dans l’ensemble une bonne temporada pour la ganaderia, notamment avec la corrida d’Eauze (concours Toros de France) au cours de laquelle Juan Bautista coupa 3 oreilles en 3 faenas où il mit les toros en valeur et fut à gusto avec l’excellent "Frisono" (2 pavillons).

Les produits de la ganaderia ont aussi donné satisfaction à Nîmes et Palavas en novilladas sans picadors avec une vuelta al ruedo pour un novillo dans chacune des arènes.
Pour la saison 2012 la famille Gallon dispose de quatre corridas, avec des toros de 5 ans issus de 3 étalons différents  et des cuatreños issus de 4 étalons différents.
Lors de l’entrevue nous avons demandé à Michel quels étaient ses meilleurs souvenirs de ganadero ; il répondit « Lorsque Jean-Baptiste réalisa une grande faena à Eauze et coupa  deux oreilles a « Frisono » qui fut un grand toro. Lors de sa vuelta il s’approcha de Jean-Pierre et moi pour nous donner les oreilles en nous disant que comme nous sommes deux il se devait d’en couper deux. »
Ensuite,  le toro « celador » lidié par Francisco Marco en février 2010 à Arzacq : "j’aurais aimé le ramener au campo car ce fut un grand toro ». Avant de rajouter : « Nous voulons remercier nos amis aficionados qui nous aident au quotidien, nos confrères ganaderos et amis qui nous ont soutenus  et qui ont été présents lors des dernières inondations, ainsi que tous les aficionados qui nous soutiennent et pensent à nous tout au long de l’année».

Les frères Gallon ont consacré leur vie aux toros, espérons que la réussite récompense leurs efforts.
Suerte à eux.


Anthony Pagano

Reportage photographique : Anthony Pagano photos

 

 

 

retour