reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7
pub

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo La Reverte, torero androgyne par Jacques Lanfranchi

 

reverte

Le 28 août 1878, dans le village de Senes (province d'Almeria) naissait Maria Salomé Rodriguez Tripiana, fille pour l'état civil avec un physique affirmé, et une implication dans les travaux de la ferme familiale, elle acquiert son premier surnom « la Marimacho » (hommasse).

Maria Salomé admira les exploits des señoritas toreras (las Noyas).

Elle embrassera la carrière taurine sous l'apodo «  La Reverte » (photo 1).

Ses débuts se feront devant un utrero dans la plaza d'Alméria.

Dans les prémices du 20ième siècle elle ira à Bilbao où elle coupera une oreille, mais aussi au Portugal.

Elle sera au cartel avec d'autres femmes comme Frascuelina Chica, la Malagueña, la Guerrita.

Mais également avec des confrères et non des moindres Rafael Molina « Lagartijo »', Rafael Gonzales « Machaquito » ; à la grande joie de son apoderado Jose Ramirez , car tous deux futurs califes de Cordoue.

La Reverte était costumée avec l'habit de lumière classique (photo 2).

le 11 novembre 1900, elle tuera un novillo à Madrid, en 1908, le ministre Don Juan de la Cierva proclame l'interdiction aux femmes de prendre part aux corridas.

La Reverte tentera (certificat médical à l'appui!) de toréer en tant qu'homme sous l'apodo « Agustin Rodriguez », elle présentera également un recours ministériel, en vain.

C'est sous l'aspect masculin qu'elle fera ses adieux dans une novillada nocturne le 24 septembre 1934 à Madrid, en costume de campo (photo 3) à plus de 50 ans.

reverte

reverte

 

 

Le personnage terminera comme gardien de mine à Vilchez (province de Jaen) (photo 4) et décédera à l'âge de 65 ans.

La Reverte reste une controverse taurine et médicalement un cas typique d'hermaphrodisme (1), ce personnage n'est 'il pas ( elle?) un exemple de courage dans son époque de répression , d'interdiction, et de censure ; et devant les toros.

Le secret n'est pas élucidé, la légende reste .

Happy Christmas

Jacques Lanfranchi

« El kallista »

reverte

 


crédits photos droits réservés

(1) hermaphrodisme : qui tient des deux sexes , synonymes androgyne

bibliographie :

El Ruedo 1946 (interview de Federico Galindo par D Natalio Rivas .

El Diario de Barcelona 1974 Antonio Santainès Cires

 

 

 

retour