reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Juriquilla (Mexique) : La seule oreille pour Sebastian Castella

 

juriquilla

Photos : Illiana Tamayo

 

Arènes de Provincia Juriquilla (Etat de Querétaro, Méxique)

Vendredi 27 avril 2012, nocturne.

Toros de Montecristo, inégaux de présentation et decastés, sauf le bon cinquième. Remplacé le 4º pour invalide par un sobrero du même fer. El Juli, aplaudissements et silence ; Sébastien Castella, ovation et oreille ; Diego Silveti, ovation et applaudissements.

 

El Juli resta sans option au triomphe avec un lot peu propice. Son premier renonca rapidement au combat cherchant l ´abri des planches en permanence. Il put lui arracher quelques muletazos avant de conclure d´une entière. Son second adversaire fut renvoyé au corral pour manque de force, et le sobrero sans race ne permit au madrilène qu´un milimetré quite par chicuelinas avant de s´eteindre bien trop rapidement au derniers tiers.

Beaucoup de temple dans la muleta de Castella, pour enchainer plusieurs bonnes séries avec son premier qui finit également par renoncer au combat. Son deuxième Montecristo fut le seul de la course à étaler des qualités avec un fond de race. Avec ce cárdeno, le biterrois offrit les meilleurs moments de cette nocturne, surtout sur la corne droite. L´estocade, légérement en arrière prolonga l´agonie, et permit néamoins au français de couper le seul pavillon de la corrida.

Diego Silveti dut composer avec la faiblesse de son premier, il laissa cependant quelques passes de bonne facture et un final vibrant par bernadinas. L´oreille serait tombée sans le pinchazo et le descabello. Il se livra pleinement face au dernier, d´abord avec un quite par gaoneras et ensuite avec l´intention d´exprimer au maximum les charges de son adversaire à la muleta, hélas, le Montecristo était dans le style de ses congenéres de ce soir, et tout effort fut vain.

Illiana Tamayo

Reportage photographique : Illiana Tamayo photos

 


 

 

 

 

retour