reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Magic Mejanes, par Jacques Lanfranchi

 

mejanes

Photo 1

Loin de  moi, l’idée de faire l’apologie des derniers spectacles taurino-équestres de ce lieu, qui plus est, je suis très béotien en la matière.

C’est une photo datant de 1965 (1) qui fait des trois hommes, par leur destin croisé, les ambassadeurs du célèbre domaine, le slogan publicitaire de l’époque étant «  Vous êtes à Méjanes, vous êtes en Camargue ».
A gauche du document, Jaime Ostos Carmona, torero au courage immense, n’a-t-il pas reçu l’extrême onction à Tarrazona de Aragon en juillet 1963 (et le traitement chirurgical adéquat) pour réapparaitre quelques mois après dans le ruedo arlésien.
L’écrivain Jean Cau lui consacra un livre le célèbre «  Les oreilles et la Queue » soit un carnet de bataille durant la temporada 1960.
Jaime Ostos apparaitra une dernière fois devant le public français en festival à Méjanes en compagnie de José Luis Parada, Richard Milian, Curro Caro et le photographe Robert Ricci, (toros de Jean Marie Pourquier).

Le personnage central Pierre Schull Porte n’a toréé en habit de lumières qu’une fois avec Jaime Ostos à Arles en 1956 à Arles lors de leur période novilleril.
On ne présente pas Pierre Schull à l’Aficion française de l’époque, Jean Paul Belmondo dans le film d’Henri Verneuil « un singe en hiver » ne clame t’il pas «  je serai le plus grand des toreros français, plus grand que Pierre Schull ».
En 1962, de retour de la guerre d’Algérie, Pierre sera engagé par Mr Paul Ricard et deviendra tout au long de sa carrière l’ambassadeur de la Maison au Mexique, aux Antilles, à Cuba et bien sûr dans la péninsule ibérique.
Son premier contrat commercial sera discuté à Méjanes.
Le troisième personnage à droite est César Giron Diaz, leader incontesté d’une fratrie de toreros banderilleros : Curro, Efrain, Rafael.
Le torero vénézuélien et son frère Curro accompagneront Pierre Schull lors de son dernier paseo en habit de lumières à Beaucaire, le 31 juillet 1960, les toros étaient de Manuel Santos Galache, la course était organisée par le regretté Maurice Barthélémy. (Photo 2)
Schull avait accompagné César, en tant que témoin dans un autre type de paseo, le jour de son mariage à Marseille avec Danielle Ricard à l’église Sainte Marthe quelques années plus tôt.
Le lieu de rencontre du couple fut le domaine.

Le personnage en arrière plan, digne d’un clair obscur du célèbre Caravage n’est autre que Manitas de Plata, qui deviendront d’or plus tard…
Mais la magie de Méjanes n’a-t-elle pas commencée dans les années noires de la deuxième guerre mondiale, quand le chef d’entreprise évitera le STO (service du travail obligatoire) à une grande partie de ses employés en créant les activités rurales et agricoles du domaine de Méjanes. Une véritable liste de Schindler II.
Magic Méjanes et son magicien unique Paul.
Je brinde ces quelques lignes à la famille Ricard, Patrick tout comme son père Paul s’est toujours battu pour l’Aficion, les Tauromachies et la Cause taurine.

Jacques Lanfranchi «  El kallista »

23 aout 2012

Photo 1 : entrez dans la corrida Pierre Cordelier 1971 Editions Solar
Les oreilles et la queue jean Cau Gallimard 1961
Photo 2 : Pierre Schull le rêve brisé Jacques Lanfranchi 2002
Un singe en hiver Jean Paul Belmondo Jean Gabin, film d’Henry Verneuil 1959

 

 

 

mejanes

Photo 2

 


 

 

 

 

retour