reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Béziers (14/08/2012 - tarde) : score de parité à l'issue d'une décevante corrida de Fuente Ymbro

 

beziers

Photo : ElTico

Ricardo Gallardo, propriétaire de la ganaderia Fuente Ymbro   avait annoncé à qui voulait l'entendre vouloir réussir sa présentation à Béziers et ainsi signer un contrat à durée indéterminée avec les arènes du Plateau de Valras... Peut-être devra-t-il se contenter d'un intérim...

Cette corrida de grande attente, après l'indulto d'un titulaire de la devise verte à Mont de Marsan et de belles prestations dans bon nombre d'arènes ces dernières années, s'est achevée dans une grande frustration, les toros andalous ayant quelque peu oublié leur caste du côté de Cadix. Très correctement présentés toutefois, les Fuente Ymbro biterrois ont développé en général de bien mauvaises manières par défaut de race et un soupçon de violence pour cause de faiblesse. A l'exception du premier et, dans une moindre mesure, de l'ultime, un encierro à oublier...

Côté piétons, score de parité d'une oreille chacun à l'issue de la course, Juan Bautista perdant un trophée qui lui semblait tout acquis à l'épée sur son deuxième toro. L'arlésien a démontré toute l'étendue de sa technique qui lui a permis de tirer l'impossible de son irrascible second au danger sourd. Prestation méritoire également de notre deuxième représentant national Thomas Dufau : Le montois ne sera pas gâté au sorteo et s'enverra en premier lieu un boeuf gazapon avant de voir son deuxième adversaire, certainement un des meilleurs aujourd'hui, s'arrêter au bout de quatre séries de la faena de muleta...

Ambiance bon enfant sous la canicule. Demain, la feria s'achève avec la traditionnelle "Miurada de Béziers"...

Laurent Deloye ElTico

La chronique d'Anthony Pagano :

Jean-Baptiste Jalabert "Juan Bautista" accueillit fort bien à la cape son premier adversaire et le mena vers deux rencontres avec le picador; le toro ne s'employa que sur la première en poussant et mettant les reins. Ensuite, Juan donna une faena très technique conduisant son adversaire dans des muletazos longs et profonds. Le toro se réserva tout au long de la faena mais l'Arlésien eut de très bons passages sur la corne gauche. Il coupa une oreille apres une grande estocade . Face au quatrième qu'il lidia très bien à la cape, Jean-Baptiste commença la faena par des statuaires accoudé aux planches. Ensuite, son bicho violent et à la charge désordonnée ne lui laissa pas d'options malgré les nombreuses tentatives très techniques et courageuses du torero. Il liquida le toro d'une entière foudroyante après deux pinchazos.

David Mora ne put rien faire face au second de la tarde, rapidement arrêté et avisé. L'espagnol essaya de plusieurs manières d'intéresser son adversaire mais en vain, il le tua d'une entière en place. Le Madrilène fit un gros effort technique face au cinquième qui arriva au troisième tiers manso et faible, s'enfuyant entre chaque muletazo. A force de travail, David arriva à lier de très bonnes séries en fin de parcours et tua d'une entière efficace après pinchazo. Oreille.

Thomas Dufau dut composer avec un premier adversaire peu franc, chargeant tête haute et ne cessant de courir. Thomas arriva de tout de même à tirer de bonnes séries sur la corne droite malgré ce toro hostile. Il gagna petit à petit du terrain sur le toro avec de la technique et surtout du courage. Il salua après une entière caida. Il conduit le sixième de belle manière dans son capote ; le toro prit deux piques en ne s'employant que sur la première. Il brinda au public et entama la faena d'un cambio au centre et d'une série de statuaires de qualité. Ensuite, il composa avec ce toro s'éteignant petit à petit mais en donnant de l'émotion. Ne voyant pas le toro rompre Thomas prit l'épée et tua d'une entière en place. Oreille.

Anthony Pagano

Fiche technique :

Six exemplaires de la ganaderia "Fuente Ymbro" bien présentés et armés. Tous furent, exigeants, compliqués et développant pour la plupart du génio.

14 Aout 2012. Tarde.

Entrée :2/3 d'arène.

Temps : Beau, grosse chaleur.

Durée de la course : 2h20.

Rencontres avec la cavalerie d'Alain Bonijol : 12.

Poids des toros : 503 - 509 - 520 - 520 - 540 et 536 kgs.

A noter :

Thomas Dufau se présentait à Béziers.

Juan Bautista (Vert et or): 1 oreille / Silence.

David Mora (Rose tres pale et or): Saluts / 1 oreille.

Thomas Dufau (Gris et or): Salut après 1 avis/ 1 oreille.

Reportage photographique : Laurent Deloye ElTico photos

 


 

 

 

 

retour