reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Dax (12/08/2012 - tarde) : le jour des héros

 

dax

Photos : Nadège Vidal

Après des débuts mièvres, samedi où El Juli se fit houspiller, on a vécu hier 2 heures 30 d'émotions fortes. De celles que l'on aime, qui remettent les choses en place et que s'il est une vérité vraie c'est bien celle du combat et son authenticité. L'émotion, elle vient toujours du toro et le lot envoyé par José Escolar fut sensationnel par sa présentation. Du point de vue du moral, il y avait beaucoup de bravoure au premier tiers:on fit jouer la musique pour le quatrième. Par la suite, les Escolar vendirent chèrement leur peau mais pour les vaillants se laissèrent faire.

Fernando Robleño, nouveau héros, fut fidèle est à sa réputation. Il ne se démonta jamais. Se croisa en permanence montant à la corne contraire sans se dégonfler et aurait pu couper s'il n'était passé en premier.

Javier Castaño cala devant le sobrero qui terrifia les cuadrillas et se justifia totalement par la suite. Ce cinquième fut le plus abordable de l'ensemble et le salmantino dessina un travail cousu main.L'élégance s'allia alors à l'intrépidité. Et ce fut un vrai moment de bonheur pour tous.

Mais c'est le petit Alberto Aguilar qui tenait là une de ses rares opportunités qui rafla timbale.Décidé, vaillant comme peu, habile aussi et inspiré, il prit tous les risques et ses deux travaux laissèrent bouche fermée les esprits les plus critiques.Tant d'énergie dans ce petit bonhomme comment y rester insensible. Il tua son second adversaire armé comme un mamouth en se faisant bousculer durement. Alberto sortit en triomphe comme un pharaon. Il est de la trempe des héros.

Dax,dimanche soir,2ème corrida, plein.
Sept toros de Escolar Gil (un sobrero remplaçant le second). Tour de piste du 4ème "Milagroso" n° 28.
Fernando Robleño en bleu et or: tour de piste et salut.
Javier Castaño en blanc et or: silence et une oreille.
Alberto Aguilar en bleu et or: une oreille et deux oreilles.
Sortie en triomphe par la grande porte d' Alberto Aguilar et de l'éleveur.
Salut et tour de piste du picador de Javier Castaño, Alberto Sandoval.

 

Pierre Vidal



dax
dax

 

 


 

 

 

 

retour