reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Béziers (11/08/2012) : tous a hombros

 

beziers

Photos : ElTico

C'est de la meilleure des façons que s'est ouverte cette Feria 2012 à Béziers. Les trois toreros sont sortis à dos d'homme devant un public ravi à l'issue d'une corrida qui, si elle n'a jamais atteint des sommets, s'est révélée intéressant de bout en bout.

Les toros de Garcigrande / Domingo Hernandez, bien présentés mais justes de force, se sont révélés maniables en général et ont donné du jeu, le 6ème se révélant toutefois plus compliqué. Le troisième, Mafioso, n°48 de 530 kgs était primé d'une vuelta posthume.

L'histoire retiendra que le 11 août 2012 à 18:16, Tomas Cerqueira est devenu matador de toros des mains d'Alejandro Talavante en présence de David Mora. Son toro d'alternative, Radiante de Domingo Hernandez portait le n°6 et pesait 520 kgs. L'impétrant allait lui couper une oreille, ainsi qu'à son deuxième ce qui lui donnait la possibilité d'accompagner a hombros ses compagnons de cartel.

Un succès mérité puisque le biterrois sut ne pas se laisser déborder par les qualités de son premier, malheureusement faible, avant de se montrer déterminé et courageux face au dernier de l'envoi, certainement le plus dangereux. Enhorabuena !

L'aficion biterroise tient donc son deuxième matador de toros après le grand absent de cette édition, Sebastian Castella, dont on a entendu plus d'une fois le nom tomber des gradins aujourd'hui...

Laurent Deloye ElTico

La chronique d'Anthony Pagano :

Thomas Cerqueira ne s'accorda pas réellement avec son toro d'alternative qui pécha par faiblesse dés la première pique administrée et s’éteignit rapidement. Le biterrois pesa un peu trop sur son adversaire qui n'eut pas la force pour aller où voulait le mener le jeune matador. Thomas donna tout de même de très bon passages sur la corne droite mais il ne réussit pas à donner à son trasteo la tournure escomptée. Épée en main il logea une entière tombée d'effet rapide et coupa une oreille. Il brinda sa deuxième faena à son public et dut composer avec un toro fuyard et violent à la charge désordonnée. Thomas eut des difficultés, montra courage et détermination, mais le toro ne plia pas. Le biterois tua son adversaire d'une entière en place et coupa une oreille pour son courage.

Alejandro Talavante réalisa une très bonne première faena, entamée au centre du ruedo par des cambios. Il montra technique, goût et douceur tout au long d'un parcours au cours duquel le Garcigrande l'accompagna par une charge franche et quasi inaltérable. L'Extremeño conduisit son adversaire avec une parfaite maitrise et réussit à conquérir le public par sa stoïcité dans des terrains très réduits. Il tua d'une entière légèrement trasera et coupa deux oreilles. Son deuxième adversaire montra rapidement des signes des faiblesse après deux légères piques. L'espagnol fut technique et réussit à masquer les défauts du toro afin de construire une faena au cours de laquelle il montra courage et envie. Il donna de bons détails muleteros notamment de très bons changements de main. Épée en main, il perdit un trophée après une mort en trois temps.

David Mora fut élégant capote en mains et mena son adversaire vers deux rencontres, le bicho ne s'employant que sur la première au cours de laquelle il montra un zeste de bravoure. Lors de la faena débutée par cambio au centre, David réussit rapidement à cadrer son adversaire. Le Madrilène sut exploiter la charge franche du Domingo Hernandez. Il domina les débats de bout en bout mais le toro perdit peu a peu son entrega. Le matador mit fin a cette faena bien construite par une entière en place et coupa deux oreilles. Face au quatrième David se distingua aussi à la cape. Après deux piques sans histoires, la faena débuta par doblones et le toro fut rapidement compris par le matador. Toutefois David Mora n'arriva pas à imposer un rythme au toro et trouver le bon sitio. La faena ne prit pas son envol et manqua de transmission. Saluts après un pinchazo et une entière caïda.

Anthony Pagano

Fiche technique :

Quatre toros de la ganaderia "Garcigrande" (sortis en deuxième, quatrième, cinquième et sixième position) et deux de celle de "Domingo Hernandez" (sortis en première et troisième position). Tous bien présentés et armés et donnant en général un jeu intéressant mis à part le dernier. Aucun ne fut brave sous le fer. Meilleur le troisième portant le numéro 48 et baptisé Mafioso, honoré de la vuelta posthume.

Samedi 11 Aout 2012. Tarde.

Entrée : 2/3.

Temps : Beau et chaud.

Durée de la course : 2h20.

Rencontres avec la cavalerie d'Alain Bonijol: 12.

Poids des toros : 520 - 530 - 530 - 540 - 535 et 525 kgs.

A noter :

-Thomas Cerqueira prenait l'alternative.

-Davis Mora remplaçait José Maria Manzanares blessé.

-Le troisieme exemplaire fut honoré de la vuelta posthume.

-Les trois matadors ont quitté la plaza à hombros.

 

Alejandro Talavante (Rouge et or) : 2 oreilles / Saluts après un avis.

David Mora (Rose et or) :2 oreilles / Saluts.

Thomas Cerqueira (Tabac et or) :1 oreille / 1 oreille.

 

 

Reportage photographique : ElTico photos

 


 

 

 

 

retour