reportages 2008 2009 2010 2011 2012 campo
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
pub
pub
pub7

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 
logo Villeneuve -de-Marsan (07/08/2012) , les Santa Ana gâchent la fête

 

vdm

Photos : Roland Costedoat

Les toros de Santa Ana sont les uniques responsables de l'échec d'une tarde qui s'annonçait pourtant sous des auspices favorables: public nombreux et température clémente. Leur absence de mobilité, leur manque
de caste, leur force limitée, leur présentation modeste n'ont pas permis aux toreros de s'exprimer. Ils sont les seuls responsables de la frustration du "respectable" qui garda dans cette galère une réserve et une dignité remarquable.

Javier Conde est un torero dont attend toujours des miracles. Il a ses fans et ils s'étaient donnés rendez-vous pour l'occasion.Il fit un paseo impeccable,deux véroniques et une demie; un ou deux muletazos de classe
et un changement de main isolé. "No embiste!" "No embiste!" se plaignit le Malagueño avec raison. Et comme il n'y avait pas de charge chez ses adversaires, il coupa court sans que personne ne proteste.

Julien Lescarret fut honoré par le club taurin pour son dernier paseo dans ces arènes. Il était remonté comme une pendule et,malgré l' inanité de l'opposition montra, comme à Vic et Mont-de-Marsan qu'on allait le regretter. Il était très décidé et se montra très en dessus de ses deux adversaires.Il coupa en deux son second d'une estocade foudroyant.L'animal tombant à ses pieds, il coupa ainsi une oreille très demandée.

Thomas Dufau jouait à domicile et prit tous les risques pour triompher. Il se fit souvent bousculer montant à la corne contraire avec loyauté. La pauvreté de l'opposition rendirent cette prise de risque un tantinet dérisoire. Il coupa néanmoins une première oreille à force d'"arrimon", elle aussi très demandée. Il brinda le second à la musique de La Bastide-d'Aramagnac -excellente!- placant une grande estocade au deuxième essai.

Julien et Thomas sont à louer pour avoir tout tenté face à une opposition trop médiocre pour leur donner les chances suffisantes de briller.

Villeneuve-de-Marsan, mardi, corrida des fêtes, plein.

Six toros de Santa Ana, le quatrième fut changé par un sobrero du même fer.

Javier Conde en vert et or: silence et silence;
Julien Lescarret en noir et or: ovation et salut et oreille;
Thomas Dufau en encre et or: une oreille et silence.

Pierre Vidal

Reportage photographique : Roland Costedoat photos

 

 


 

 

 

 

retour