bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Céret (10/07/2011 - matinale) : La seule vuelta pour El Dani

 

ceret

Photo : ElTico

C'est au premier tiers que s'est jouée la course. L'action des castorenos a largement influé sur le comportement des Moreno de Silva que l'on attendait avec beaucoup d'espoir en terres cérétanes.

Superbement présentés, lourds (entre 520 et 550 kgs), les saltillos cordouans sont allés 20 fois à la la pique, prenant quelques belles rations de fer qui ont calmé leurs velleïtés offensives pour la suite des débats. Mais dans le même temps, les trois novilleros du jour s'en sont sortis indemnes, ce qui n'était pas gagné au départ...

El Dani, qui remplaçait Cayetano Ortiz blessé, a connu de beaux passages gauchers face à un premier largement affaibli par le tercio de varas qui s'est affalé dès le début de la faena, et qu'il a tué d'une épée basse. Le quatrième s'est révélé noblon et intéressant. Le salmantin lui construisit une faena maîtrisée sur les deux pitones, avant de connaître un fort mauvais moment épée en main.

Sergio Blanco a combattu en première instance un novillo démoralisé par quatre piques enlevées, mais mal données et à l'effet dévastateur. Constamment aux planches, le bicho sera couché d'une épée contraire d'effet rapide. Le quatrième concerva une certaine mobilité, mais sans transmission. A noter quelques belles passes droitières en fin de faena, mais le public était déjà à l'apéro et la mort catastrophique.

Adrian de Torres a frôlé à plusieurs reprises la correctionnelle lors de la lidia des toros de ses compagnons de cartel. Mal positionné et peu à son sujet, le torero n'a du qu'à la chance de ne pas se faire corriger. Le public le prit en grippe rapidement après les trois piques mal données que son picador infligea au troisième novillo de la matinée. Quelques amabilités et jets de projectiles divers (!!!) plus tard, le picador regagnait le Pati de Cavalls et le jeune novillero se retrouvait seul face à des spectateurs furieux de voir ce toro noble et fixe désormais à la peine. La mort difficile après deux avis n'arrangea rien à l'affaire et le jeune homme se vit refuser son brindis général à l'entame de la dernière faena. Le novillo, qui avait occasionné un batacazo sur la première de ses trois rencontres avec le groupe équestre, se révéla noblon mais sans grande transmission. Son torero resta froid malgré quelques beaux gestes d'essence artistique et l'occit d'un bajonazo suivi d'une entière.

 

Céret de Toros 2011 - 10 juillet 2011 - matinale

Beau temps chaud - 9/10ème d'arène

6 novillos de Moreno de Silva, très bien présentés et donnant du jeu en général

El Dani : Salut au centre / Vuelta après avis

Sergio Blanco : Silence / Silence après avis

Adrian de Torres : Sifflets après deux avis / Silence

Reportage photographique : ElTico fotos

 

 

RETOUR