bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Vauvert (30) - 03/07/2011 : Triomphe de Cayetano Ortiz

 

vauvert

Photo : ElTico

Il y avait un peu plus de monde que de coutume sur les étagères en cette chaude après-midi de Feria à Vauvert. Et bien en a pris à ceux qui avaient préféré la fiesta brava à la plage, car le spectacle fut dense et entretenu. En grande partie grâce à un nouveau lot très intéressant de la ganaderia Palha mais aussi par les dispositions de Cayetano Ortiz qui poursuit sur sa lancée après son triomphe Tarasconnais la semaine passée.

L'empresa Tracorarte avait une nouvelle fois fait appel à Joao Folque de Mendoça pour le bétail. Et comme les deux années précédentes, ce choix était le bon puisque le quatrième novillo fut primé d'une vuelta al ruedo posthume et que, sans maladresse à l'épée, plusieurs autres oreilles auraient pu être coupées en sus des trois remportées par le biterrois. Le mayoral de Palha fut d'ailleurs chaleureusement et fort logiquement invité à saluer en fin de course.

Côté piétons, on attendait beaucoup de Damián Castaño et du mexicain Sergio Flores, sensation de ce début de temporada. Mais c'est finalement Cayetano Ortiz qui sort du lot après deux prestations de haut niveau et un engagement sans faille épée en main. C'est d'ailleurs ce qui lui vaudra un passage par l'infirmerie dès après la sortie a hombros, pour soigner un hématome qui nécessitera une échographie de contrôle demain matin.

On retrouvera le protégé de Jean-Marie Bourret et Serge Alméras dimanche prochain à Céret, puis le 17 juillet à Lunel avant sa comparution dans les arènes de Las Ventas le dimanche 24 dans le cadre des novilladas de promotion.

ElTico

Six novillos de la ganaderia portugaise « Palha » correctement présentés et armés, donnant un jeu intéressant en général, meilleur le quatrième, moins bons les 2 premiers.

Damian Castaño ouvrait les débats face à un novillo mobile et intéressant dans le capote. Le bicho prit une première pique en poussant avec force provoquant la chute du cheval, et fut discret lors de la seconde rencontre. Muleta en main, Castaño eut des difficultés pour s’imposer face au toro hésitant et à la charge désordonnée. Le toro collait beaucoup, se freinaît en milieu de muletazo et finit totalement arrêté. L’espagnol mit fin au combat après 2 pinchazos, 1 entière atravesada et descabello.

Face au quatrième du jour -le plus costaud- qui reçut quatre piques allant de la première sans histoire à la quatrième poussée de loin, mais sans bravoure. Ensuite le toro se fixa d’entrée et Castaño put profiter d’un novillo de qualité, possédant moteur, mobilité et transmission. Il le tua d’une entière tendida après 2 pinchazos. L’échec aux aciers le priva certainement d’un trophée.

Sergio Flores, fut en premier lieu dépassé par le second du jour, venant dans le capote avec violence. La faena sera décousue car le toro n’humilie pas et charge tête à mi-hauteur. Les tentatives courageuses du mexicain ne suffiront pas a faire rompre l’animal. Il tura d’une entière après 1 pinchazo et une demie lame.

Lors de son deuxième combat face à un Palha qui poussa le cheval avec bravoure, Sergio donna une jolie faena, alliant goût et personnalité. Mais le toro se décomposa et Flores dut abréger. Il coucha son adversaire d’une entière et coupa une oreille.

Cayetano Ortiz, eut affaire en premier lieu à un adversaire manso qu’il eu du mal à intéresser capote en main. Sorti du tiers de pique amélioré, le novillo permit au toréro biterrois de s’exprimer lors de la faena qu’il commença avec douceur et aguante. Novillero courageux et appliqué, Cayetano profita des qualités de son opposant jusqu’en milieu de faena, le toro s’éteignant ensuite. Il le tua d’une entière en place et coupa 1 oreille.

Avec l’ultime du jour, Gaétan commença la faena au centre du ruedo, il donna ensuite de jolies séries sur les deux pitones et sut profiter des bonnes qualités de son adversaire pour conquérir le public. Il termina la faena par des manoletinas et tua d’une entière engagée après une atravesada. Il coupa deux oreilles, dont une semble t-il un peu généreuse du fait de la première épée défaillante.

Fiche technique :

Durée de la course : 2h30.

14 rencontres avec la cavalerie d’Alain Bonijol.

Damian Castaño se fit bousculer sans gravité par le quatrième novillo et Cayetano par l’ultime lors de la mise a mort.

Le quatrième novillo du jour « n°100 » fut primé d’une vuelta al-ruedo posthume.

Le mayoral salua à l’issue de la course.

Cayetano Ortiz est sorti en triomphe.

 

Damian Castaño : (Blanc et Argent) : Silence / Salut au tiers.

Sergio Flores : (Violet et or souligné de blanc) : Silence / 1 oreille.

Cayetano Ortiz : (Vert et or souligné de blanc) : 1 oreille / 2 oreilles.

Anthony Pagano

 

Reportage photographique : ElTico fotos

 

 

RETOUR