bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO

 

castelnau

Photo : DR

Castelnau-Rivière-Basse, samedi, 2/3 d'arène novillada concours sans picadors.

 
Dorian, bleu ciel et azbache: silence et salut.
Alvaro Sanlucar, nazareño et or: salut après deux avis et silence après deux avis.
Brandon Campos, rose du Mexique et or: une oreille et deux oreilles.
Brandon Campos gagne le trophée du meilleur novillero.
 
Novillos de Gallon (applaudissements), Astarac (ovation), Lartet (applaudissements), Piedras Rojas (applaudissements), Alma Serana (silence) et Dos Hermanas qui remplaçait un Yonnet, blessé à l'embarquement (applaudissements) ).
Le novillo de Dos Hermanas gagne le concours

Belle après-midi à Castelnau, avec un concours de qualité. Noble, le Gallon d'ouverture a sans doute manqué de jus pour faire la différence. L'Astarac, très bien présenté, a été le plus spectaculaire; c'est le vainqueur moral de ce concours. Compliqué, le Lartet a donné de l'émotion. Le Piedras Rojas s'est laissé faire avec une pointe de danger. Trop fort et trop armé pour ce genre de spectacle l'Alma Serana a mis la panique. Le novillo de Dos Hermanas, moins bien présenté, a eu de la fixité et de la noblesse.

De bons moments chez Dorian qui ne manque pas de classe. Muleta en main il a eu de bonnes séries mais sans se croiser beaucoup et il a eu des difficultés à tuer. Alvaro Sanluca a touché les deux malabars de la journée et il a souffert. Il s'est bien accordé avec l'excellent Darré mais il a échoué lamentablement à l'épée. Visiblement impressionné par le mastodonte de chez Alma Serana, il renonça rapidement et connut encore des problèmes avec l'acier.
Excellent de bout en bout le jeune Brandon Campos de Quéretaro, en pension à l'école du Juli: il fut pris à trois reprises par le retors de chez Lartet, avec un sérieux hématome au genoux, mais revint avec fermeté. Il le tua en deux temps. Il réalisa un festival à la cape et une faena allurée, bien dans le style mexicain face au novillo de Dos Hermanas, emballant les tendidos par sa vibration et son enthousiasme. De la classe, jamais de vulgarité et surtout beaucoup d'aguante. On sent que ce gosse a faim. Il fera son chemin.


Pierre Vidal

 
Photo: Le gagnant Patrick Laugier avec à ses côtés Jean-Louis Darré, Jérôme Bonnet et Michel Gallon

 

 

 

 

 

RETOUR