bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

tombola

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Nîmes (17/09/2011 - matinale) : Décevante corrida équestre.

 

nimes

Photo : Daniel Chicot

Pablo Hermoso de Mendoza commença bien sur un cheval nommé Garibaldi très maniable avec lequel il posa un rejon en place et donna un premier tiers enjoué. Il posa ensuite de belles banderilles sur Manolete et Icaro, au cours d’une faena menée d’une main de maitre. Il termina par des banderilles courtes avec Pirata et sans un mauvais maniement de l’estoc il aurait certainement coupé un trophée voire deux. Il hérita d’un quatrième adversaire arrêté en début de parcours, et malgré plusieurs essais, Pablo ne sut pas en corriger les défauts.

Leonardo Hernandez dut composer en premier lieu avec un toro désintéressé et cherchant sans cesse refuge aux planches. Il réussit à donner une faena portant sur le public notamment avec OH31 avec lequel il posa de bonnes banderilles et Xarope avec lequel il posa une paire à deux mains et trois courtes al-violin. Il coupa une oreille généreuse après une estocade imprécise et une pétition minoritaire. Face au cinquième de la matinée il réussit à bien connecter avec le public dans une faena assez similaire à la première et salua après une mort longuette.

Manuel Manzanares hérita d’un premier toro faible auquel il réussit à donner une faena agréable mais transmettant peu. Il écouta le silence après une mort difficile. Face au dernier de la matinée Manuel donna une faena en demi teinte, mais terminant par de bonnes poses de banderilles qui lui valurent une oreille.

Anthony Pagano

 

Fiche Technique :

Ganaderia Fermin Bohorquez : Les six exemplaires bien présentés mais ne donnant pour la plupart que peu de jeu et qui n’ont pas aidé les cavaliers pourtant motivés à conquérir le public nîmois. Tous les toros manquaient de transmission de moteur, et certains mansos.

Entrée : 1/3.

Temps : beau.

Poids des toros : 606, 598, 582, 573, 584 et 606.

Durée de la course: 2h00.

 

Pablo Hermoso de Mendoza: Saluts / Saluts.

Leonardo Hernandez: 1 oreille / Saluts.

Manuel Manzanares: Silence / 1 oreille.

Reportage photographique : Daniel Chicot photos

 

 

RETOUR