bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

tombola

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Nîmes (15/09/2011) : Javier Castaño coupe les deux oreilles d'un Miura de vuelta

 

nimes Photo : Daniel Chicot

Alors que la course était partie sur des bases décevantes, Javier Castaño et le n°19 de la ganaderia de Miura, "Datilero" ont fait basculer une corrida quelconque en tarde triomphale.

Triomphateur des deux Ferias Toristas françaises à Vic-Fezensac (32) et Céret (66), Javier Castaño s'est imposé in-extremis à Nîmes (32) en coupant les deux oreilles d'un important toro de Miura. Pour le reste, pas grand chose à signaler sinon la défection de deux titulaires : Le premier remplacé par un Piedras Rojas dès avant le sorteo et le second de Los Galos intervenant pour substituer le premier Miura échu à Juan Jose Padilla.

Angel de la Rosa confirmait son alternative dans la Préfecture du Gard. Son Piedras Rojas se révéla court de charge, mais sans mauvaise intention et passant sur les deux pitones. Le natif de Hellin (Albacete) le torea sans grande conviction mais finit par des naturelles de face de belle facture. Il le coucha en trois envois. En quatrième position sortit un Miura violent qui ne lui laissa guère d'option. Il tenta tout de même de le canaliser avant d'en finir en deux fois dont une vilaine atravesada.

Javier Castaño faisait également sa présentation de matador à Nîmes. Mais il rendit ses hommages à son chef de lidia, Angel de la Rosa tout récemment intronisé, Juan Jose Padilla faisant office de témoin après avoir été le parrain du second ...Vous suivez ? Il fut le seul à toucher deux toros du fer titulaire... dont les comportements et les qualités furent bien différents. Son premier chargeait très court à droite et pas du tout à gauche. Javier Castaño se montra vaillant, courageux et coucha son adversaire d'une grosse estocade qui à elle seule vallait peut-être l'oreille réclamée par le public, mais non accordée par la Présidence. Sortit en sixième position le fameux "Datilero" qui s'élança à trois reprises au cheval d'un galop vibrant qui déclencha la musique. Très en confiance cette année, Javier Castaño ne laissa pas passer un adversaire de si grande classe qu'il cita de loin en début de faena. Sa prestation fut courte mais intense et un volapie parfait (après quelques demandes d'indulto largement minoritaires) venait clôturer les débats avant que les mouchoirs ne blanchissent les arènes.

Juan José Padilla, sobrement vêtu d'un costume qui le faisait ressembler à Spiderman, vit son premier Miura changé pour un Los Galos haut et large de tête qui rapidement laissa deviner quelques signes de mansedumbre. Le Jerezano fit le métier et le nécessaire pour lui tirer quelques muletazos isolés, les plus esthétiques à gauche, avant de l'occire d'un vilan bajonazo après deux pinchazos. Il abrégea fort logiquement avec son second, un exemplaire court de charge et au coup de tête assassin, qu'il avait banderillé avec brio, notamment sur une belle paire por dentro.

ElTico

 

Nîmes - 15 septembre 2011 - Première de Feria des Vendanges

Entrée : 1/3 d'arène

Temps beau et chaud.

Toros de Piedras Rojas (1er), bien présenté, donnant du jeu mais sans classe ; Los Galos (3ème), bien présenté mobile, mansote avec une pointe de genio ; Miura (2ème ; 4ème ; 5ème et 6ème), de présentation inégale, de peu d'option des trois premiers mais excellent l'ultime, "Datilero" primé d'une vuelta al ruedo posthume. 13 rencontres avec les groupes équestres armés par la cuadra Philippe Heyral.

Angel de la Rosa : Salut après avis / Silence après avis

Juan Jose Padilla : Silence / Silence

Javier Castaño : Vuelta / Deux oreilles

Reportage photographique : ElTico et Daniel Chicot photos

 

 

RETOUR