bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Arles (11/09/2011 - matin) : Joao Moura et Manuel Lupi a hombros

 

arles

Photo : Daniel Chicot

Petite entrée pour cette corrida équestre de la feria du riz. Sans les vedettes actuelles du rejoneo le public ne se déplace pas. Les toros de Martelilla, ni bons ni mauvais, ne permettaient pas le grand triomphe mais tout de même de couper des oreilles. Manuel Lupi remplaçait Noelia Mota.

Joao Moura fils connut des difficultés face au premier de la matinée, distrait et s’arrêtant souvent au milieu de la charge, qu'il eut du mal à intéresser. Face au quatrième, il donna la meilleure faena de la matinée : faena enlevée au cours de laquelle il posa notamment des banderilles courtes al-violin et coupa 2 oreilles après une entière en arrière foudroyante.

Manuel Lupi donna une première faena agréable mais décousue et manquant d’alegria. Il tua d’une entière en arrière et coupa 2 oreilles dont une bien généreuse. Ensuite, il donna une faena très technique au cinquième du jour, très distrait et à la charge réduite. Le public ne sut pas apprécier le travail accompli par le portugais, qui réussit a poser de belles banderilles malgré le très mauvais comportement du toro.

Manuel Manzanares rencontra des difficultés à plusieurs reprises tout au long de la faena. Son opposant ne  permit pas en effet au cavalier espagnol de pouvoir s’exprimer comme il l’aurait souhaité. Il posa quand même de bonnes banderilles et connu un échec à la mort. Face au dernier, il se fit enfermer contre les barrières, heureusement sans mal et donna par la suite une faena peu construite et manquant de transmission, le tout demeurant assez brouillon. Le toro se coucha après un pinchazo.

 Anthony Pagano

Fiche Technique :

Six toros de la ganaderia Martelilla, inégaux de présentation et de comportement. Manquant pour la plupart d’endurance ou de moral, meilleur le quatrième.

Entrée : 1/5.
Temps : chaud. 
Durée de la course: 2h15.
A noter : Joao Moura hijo et Manuel Lupi sont sortis en triomphe.

Joao Moura fils: Silence / 2 oreilles.
Manuel Lupi: 2 oreilles / Ovation.
Manuel Manzanares: Saluts / Silence.

Reportage photographique : Daniel Chicot photos

 

 

RETOUR