bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales
tombola
partenaires
 
pub
pub
pub
barondeau
pub
uctpr
pub

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 

 

 

 
 

 
 
 

 

LOGO

Béziers (16/10/2011) : Juan Bautista indulte "Escandaloso"

beziers

Photo : ElTico


Il était dit que Juan Bautista ne tuerait pas son deuxième toro de la Feria de Béziers 2011...

Ces journées taurines 2011 de Béziers s'achevaient ce dimanche par une Fête taurine aux arènes du Plateau de Valras. Sous le chaud soleil d'un été indien qui n'en finit décidément pas, trois toros appartenant à la ganaderia Margé et deux des frères Gallon étaient proposés à Thomas Cerqueira ; Carlos Garcia (Segovia) ; Dorian Dejean ; El Tolosa et Sofianito auxquels était venu se rajouter dernièrement Juan Bautista, invité à venir tuer le toro n°50, son deuxième au sorteo de la corrida du 14 août terminée prématurément sous le déluge. Absent le 24 septembre, date à laquelle la course initialement annulée avait été reportée, le Maestro Arlésien retrouvait donc "Escandaloso" en ce dimanche 16 octobre. On pourra une nouvelle fois ergoter sur les circonstances de cet "indulto" dont on sait bien qu'aucune des conditions requises n'était respectée aujourd'hui. Mais il est un fait que le toro était très bon, et Juan Bautista très disposé, parachevant ainsi le "geste taurin" qui le faisait se présenter aujourd'hui à ses frais, ainsi qu'il l'avait promis à Robert Margé au mois d'août.

Car non content de livrer grand combat à cet exemplaire de belle transmission, lui coupant symboliquement tous les attributs, le Camarguais s'en est allé banderiller le toro suivant, attribué à Dorian Dejean. Une habitude ? Certainement pas, mais une grande aficion et une leçon à méditer pour la jeune génération qui parfois donne l'impression de s'en aller toréer à reculons...

Thomas Cerqueira ouvrait la course face à un novillo intéressant qu'il tua difficilement. Carlos Garcia coucha le sien d'une belle entière qui lui valut l'oreille après une faena sans grand relief. Dorian Dejean se montra à son avantage face à un bon novillo qu'il tua également de belle manière. La fête fut un peu ternie dans son final, les deux novillos des frères Gallon se blessant prématurément sans laisser l'opportunité à El Tolosa et Sofianito de s'exprimer.

ElTico

Thomas Cerqueira : Vuelta

Carlos Garcia : Oreille

Juan Bautista : Deux oreilles et la queue symboliques

Dorian Dejean : Oreille

El Tolosa : Salut

Sofianito : Applaudissements


Reportage photographique : ElTico photos

 

 

 

 

RETOUR