bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Le virage de la ganaderia Taurelle

 

taurelle

Photos :El Tico

Depuis 1994, la famille Taurelle élève des toros de combat à Saint-Just, un petit village aux portes de Lunel (34). Et depuis les débuts de la ganaderia, les produits maisons sont appréciés des jeunes espoirs des Ecoles Taurines, majoritairement, mais aussi des plus âgés comme lors de ce festival couru à la Monumental de Gimeaux il y a quelques années.

Et c'est une rencontre qui va amorcer un virage décisif dans l'histoire de ce jeune élevage familial : Celle du ganadero du Mas de l'Ilon Patrick Laugier. Les passionnés lorsqu'ils se rencontrent trouvent toujours des terrains d'entente. Et ce sont désormais des vaches et un semental d'origine Juan Pedro Domecq qui paissent dans les prés Héraultais, tout autour du mazet de la famille. L'ancien sang a été complètement éliminé. Ce sont maintenant de purs produits Domecq qui portent les espoirs de la devise, comme lors de la Classe Pratique "Trophée Francis Espejo" de l'E.T. d'Arles le 16 mai 2010, qui voyait le premier lot complet de sept becerros de la nouvelle origine lidié aux Arènes du Sonailler, avec un certain succès d'ailleurs.

Depuis, les ganaderos ont mis l'accent sur leurs installations, et notamment la placita de tienta que l'on devrait inaugurer rapidement.

Mais les prochaines échéances taurines approchent, puisque l'élevage est programmé dans le cadre du Trophée Peña Juan Bautista le lundi 18 avril prochain 17:30, à l'Espace Toros de Gimeaux, en avant goût de la Feria de Pâques. Un becerro sera proposé au plus brillant des compétiteurs face aux vaches.

Passionnés comme au premier jour, c'est avec l'ambition de faire plaisir tant aux aficionados qu'aux élèves en lice pour le Trophée ce jour là que Robert ; Bernard ; Vincent et Frédéric Taurelle méneront les représentants de leur fer jusqu'à la porte du toril. Ensuite, ce sera une autre histoire...

Laurent Deloye "El Tico"

Tous nos voeux de prompt rétablissement à Magali

 

NDLR : Le becerro d'Arles sera choisi parmi les 4 disponibles cette année.

taurelle
taurelle
taurelle
taurelle
taurelle


 

 

 

RETOUR