bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Palavas les Flots (34) : Favio Castañeda au dessus du lot

 

favio castaneda

Photo : ElTico

C'est une agréable après-midi de toros qu'auront vécu les rares spectateurs qui s'étaient laissé convaincre du bien fondé de cette novillada sans picador programmée un samedi de Feria de la Mer à Palavas. Et ce grâce à la qualité du bétail fourni par les frères Gallon, à une remarquable competencia entretenue par les trois apprentis toreros en lice et à un Favio Castañeda impressionnant d'aisance et de culot, qui a dominé les débats et fini sur les épaules.

Les erales d'Aimé Gallon et fils, très bien présentés, tous bien dans le type Hermanos Sampedro, ont fourni un jeu de qualité et ont permis le triomphe du plus aguerri du jour, tout et marquant les limites actuelles de ses compañeros de cartel.

Favio Castañeda a tout d'abord touché un toro noble, chargeant avec classe bouche close mais accusant un poil de faiblesse qui a contrarié la tauromachie virile du jeune Vénézuélien. Après une faena un poil longuette eu égard à la condition de son adversaire, le torero le couchait d'une demi-lame après pinchazo. Face au quatrième, le jeune espoir de l'Ecole Taurine de Madrid se déchaînait, l'accueillant d'une larga de rodillas avant de le banderiller avec brio, posant à cette occasion sa deuxième paire al quiebro al violin de la tarde. Au troisième tiers, le novillo se révéla intéressant, encasté, avec un piquant qui en aurait fait reculer plus d'un. Mais pas notre vénézuelien qui tempéra ses charges avec beaucoup de métier avant de l'estoquer en deux fois, un pinchazo puis une entière sans la muleta la pointe du piton appuyé contre le ventre.

Abel Robles a coupé une oreille de son premier opposant, qu'il avait fait venir de loin en début de faena, mais dont les charges se sont rapidement raccourcies au point de le mettre en difficulté à plusieurs reprises. Mais le Barcelonais se reprit bien vite et termina son actuacion sur des naturelles de bonne facture avant de conclure d'une entière suivie d'un descabello.

Moins de réussite avec le cinquième, le plus compliqué du jour qui finit par s'arrêter contre les planches. Abel Robles tenta d'aller forcer le destin en ces terrains inhospitaliers, mais une mort un peu pénible lui interdit tout espoir de trophée.

Mojales Balti a eu du mal à trouver la distance d'un premier adversaire exigeant qui tricotait pas mal des cornes au niveau de ses chevilles. Malgré tout, l'Arlésien s'accrocha et finit sa prestation sur une bonne note gâchée par une mort en deux envois. Enfin, il recevait l'excellent sixième de rodillas à la sortie du toril. Le torito encasté, mais noble et brave lui autorisait de bons passages relâchés avec quelques touches personnelles appréciées. Après un premier essai avorté, une entière en arrière occasionnait une mort un peu longuette qui n'empéchait pas le jeune élève de l'Ecole Taurine d'Arles d'empocher également son oreille avant de saluer la dépouille de son adversaire honoré d'un arrastre lent.

Palavas les Flots (34) - Feria de la Mer - 7 mai 2011

Moins d' 1/4 arène - Couvert, quelques gouttes de pluie en fin de course

6 erales de Aimé Gallon et fils , bien présentés, bons les 1er (faible) ; 4ème et 6ème, primé d'une vuelta al ruedo ; exigeant le 3ème ; plus compliqués les 2ème et 5ème. Salut de Michel Gallon en fin de course.

Favio Castañeda : Vuelta / Deux oreilles

Abel Robles : Oreille / Salut

Mojales Balti : Silence après avis / Oreille après avis

Laurent Deloye "ElTico"

 

 

 

Reportage photographique : ElTico photos

 

 

 

 

 

RETOUR