bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Une novillada sans picador dans le cadre des Fêtes de Tartas (40)

 

tartas

 

Le DIMANCHE 10 juillet 2011, la Peña CREO QUE SI 
Organise une novillada sans picador dans le cadre des Fêtes de TARTAS avec :

  • la ganaderia de SANTAFE MARTON  reconduite dans ces arènes grâce à ses succès de 2006, 2007, 2008 et 2010 : en 2011 no hay quinto malo !
  • 5 novilleros en compétition, 4 nations taurines représentées !
  • une sélection de jeunes toreros d’horizons ou d’écoles taurines différentes : Mexique, Espagne, Colombie et France.
  •  un élève de JOSELITO : FERNANDO REY
  • deux élèves d’EL JULI : le mexicain BRANDON CAMPOS et le colombien SEBASTIAN RITTER
  • et deux jeunes landais KIKE de LINXE et CLEMENTITO de Pouillon : ils suivent les pas d’un autre landais : Thomas DUFAU, venu en capéa et novillada, a depuis parcouru son chemin, atteint son rêve : il prendra l’alternative à Mont-de-Marsan le 15 juillet…

Le dimanche et pendant les fêtes, la Peña vous accueillera à sa bodega, Place Gambetta,
avec un grand choix de Tapas. Vous pourrez aussi vous restaurer à l’Espace Gourmand, Place la Mairie.
Novillada : Prix unique 17€ : l’essentiel des arènes est à l’ombre des arbres !
       Tarif Jeunes de 14 à 18 ans : 10€            Gratuit pour les moins de 14 ans (billet à retirer au guichet des arènes)
Réservations : Office du Tourisme : 05.58.73.39.98  et Peña CREO QUE SI : 06.10.36.42.40
En ligne sur le site : www.penacreoquesi.tk

PRÉSENTATION DE LA NOVILLADA


Les Novillos de SANTAFE MARTON: No hay quinto Malo!

Après ses succès de 2006, 2007, 2008 et 2010, José Angel MARTON présentera son 5ème lot !

No hay quinto Malo !

  • Propriétaire : José Angel MARTON

  • Finca : « Juncal »

  • VILLAFRANCA (NAVARRA)

  • Inscrit à “Asociación de Ganaderias de Lidia”

  • Devise : bleu rouge et jaune

Créée en 1981 par Marcelo SANTAFE MARTON, la ganaderia est actuellement constituée de bêtes de provenance JANDILLA, Marqués de DOMECQ et MARTELILLA. Les sementals « Cantor » et « Enjaleado » ont été la base des succès collectés par cet élevage qui a eu l’un des ses produits le novillo « Buenorro » gracié dans les arènes de Bayonne en septembre 2005.

5 novilleros en compétition,

4 nations taurines représentées

Afin d’apporter encore plus de variété et de compétition dans le spectacle la Peña CREO QUE SI a sélectionné 5 novilleros d’horizons ou d’écoles taurines différentes : Mexique, Espagne, Colombie et France avec deux représentants du sud-ouest, un élève de JOSELITO et deux d’EL JULI !

BRANDON CAMPOS,

Brandon Yaël Campos Medina est né le 4/03/1994 à Querétaro (Mexique).

Sans antécédents taurins dans sa famille il décide d'apprendre l'art du toreo pour son plaisir personnel et s'inscrit à l'école taurine de Querétaro à l'âge de 12 ans. Il débute comme novillero le 30 septembre 2006 dans les arènes de Santa Maria de Querétaro.

Jusqu'en 2008 il torée pas moins de 30 novilladas au Mexique, dans les plus grandes places (Guadalajara, Querétaro, Mexico, Zacatecas, Hidalgo, Pachuca, Colima, Tlaxcala, Aguascalientes) et coupe 36 oreilles.

En Septembre 2009 il intègre l'école taurine d’Arganda del Rey (la fondation EL Juli).

En 2010 il participe à de nombreux spectacles en Espagne.

Le 5 février de cette année, il gagne le 4ème trophée de l'école d'Arganda del Rey. Il débute en France débute en avril 2010 à Garlin, puis torée à Aignan et Mugron. Il triomphe à Garlin et Aignan et fait une très bonne impression à Mugron.


FERNANDO REY,

Fernando Rey est né le 13/12/1993 à Torremolinos (Espagne).

Elève de l'école taurine de Malaga, il multiplie les trophées et gagne le 23 Mai 2009, la finale du 13ième cycle des novilladas de l'association Andalouse des écoles taurines.

En 2010 il intègre le CEART de Guadalajara, parrainé par la Fondation et le matador JOSELITO, et multiplie les succès.

Le 12 Août 2010, il remporte à Malaga, dans le cadre de la Feria, le « certamen » (concours)  international des novilleros en coupant 3 oreilles.

Il débute en France à Magescq en février 2011 et fait fort bonne impression, mais il perd les trophées à l'épée, son engagement et sa volonté sont remarqués de tous.

Le 31 Mai de cette année à Pegalajar (Province de Jaén), il coupe les deux oreilles et la queue de son novillos et sort à Hombros.


SEBASTIAN RITTER,

Juan Sebastián Ritter López est né le 11/07/1992 à Medellín (Colombie),

Fils du matador de toros LUIS RITTER, à 8 ans il commence comme enfant torero en participant à des becerradas et autres tentaderos dans son pays d'origine.

En 2005 à 13 ans il à l'opportunité de participer à la féria des novillero de Manizales (Colombie). Malgré son jeune âge il tue son premier novillo et gagne le respect des aficionados.

En 2006 il entre à l'école taurine que dirige son père et aussi matador de toros Luis Ritter.

De 2007 à 2010 il torée dans de nombreux festivals et autres novilladas sans picador, dans son pays, en moins de 30spectacles, il coupe plus de 40 oreilles.

Depuis juillet 2010 il a intégré l'école taurine d’Arganda del Rey (la fondation EL Juli) afin de bien préparer sa saison européenne.

Le 28 Février de cette année il gagne le Bolsin de Candeleda (Espagne), et le 15 Mai dernier il remporte haut la main le titre de triomphateur de la Feria internationale d’Espartinas (Séville, Espagne).


KIKE

Cédric Fructueux est né le 15 décembre 1991 à Dax.

Il intègre l’Ecole Taurine d’Hagetmau (dirigée par Béatrice Brèthes) en 2004 et tue son premier becerro trois ans plus tard (2 décembre 2007) à Escalans (40) dans la ganaderia de Buros. Deux années d’apprentissage plus tard, Cédric effectue son premier paseo en novillada sans picadors le 26 juillet 2009 à Saint Vincent de Tyrosse et coupe une oreille. Lorsque Béatrice Brèthes jette l’éponge fin 2009, il rejoint l’école taurine de Nîmes où il continue son apprentissage.

Vainqueur à Magescq et Samadet, cette année il est aussi présent à Bougue, Mugron, Mimizan, Captieux...C’est avec Clementito ci-dessous, un des deux Landais présent au Cartel.


CLEMENTITO

Clément Dubecq a 16 ans et sa famille est originaire de Pouillon.

Depuis tout petit il rêve de devenir Torero, et fréquente très tôt l'école taurine d'Hagetmau. Il est aujourd'hui apprenti Torero au sein de la section "Toreo" de l'Association des Aficionados Practicos de Nîmes.

Il débute cette année en costume de lumière et fait sa première sortie à Garlin, où il fait face à un novillo de forte constitution, il coupe néanmoins une oreille de poids. Il poursuit à Mugron et laisse partout où il passe une impression de sérénité hors norme.

Son chemin d'apprenti Torero passe par Tartas, et bien d'autre places Landaises cet été à n'en pas douter.

 

L’historique et l’actualité de la Peña CREO QUE SI!

Forte aujourd’hui de 45 membres motivés, la Peña fut créée en 2001 par un groupe d’amis tarusates suite à l'insistance de la toute jeune Laure Cazeaux, fille de l’actuel président, et qui aujourd’hui prépare un capes d'espagnol : se groupent alors les Courbebaisse, Larrazet, Molas, l'ancien maire Mr. Estival, le correspondant local du quotidien Sud-ouest Guy Bop, le Chef de la brasserie locale...et des « anciens » très aficionados et aujourd'hui âgés de plus de quatre-vingts « temporadas». Mais la Peña possède en son local une affiche attestant de l’organisation dans la Plaza de Toros de TARTAS de « Courses de Novillos » pour les fêtes de Saint-Jacques en 1894 !

Dès sa première année d’existence en 2001, la Peña se tourne vers les jeunes et organise une capéa pour les fêtes puis des conférences : la première de celles-ci est un succès avec près de 150 participants rassemblés autour de Julien Lescarret.

Sur proposition de la Peña voisine de Rion-des-Landes « Toro Blanco », est créée la même année la fiesta campera du Pays Tarusate en collaboration également avec la Peña Esperanza de Pontonx-sur-Adour où habite El Santo. Nous avons fêté en 2010 le 10ème anniversaire de cette fiesta campera, tout comme celui de notre Peña.

En 2006, le président du Comité des Fêtes suite à l'invalidation par la commission de sécurité des anciennes arènes, accepte d'inclure une novillada au programme des fêtes et confie l'entreprise à un organisateur espagnol, GUERRERO, également loueur d’arènes qui sont montées en juin à La Brède puis en juillet à Tartas.

L'année suivante en 2007, la ville de Tartas achète des arènes à structure métallique qui sont construites spécialement par l’entreprise espagnole OCON et implantées de façon permanente sur l’esplanade des Allées Marines.

En 2009, après les élections municipales, nouvelle équipe et le nouveau Comité des Fêtes refuse d’organiser la novillada. Face aux problèmes de gestion de ce Comité des Fêtes, il y a dissolution et création d'une régie municipale en 2010.

Toutes ces turbulences « stimulent » la Peña et en assemblée générale (début 2010) elle décide de se lancer dans l'organisation alors qu'auparavant, elle apportait seulement une aide technique au comité des fêtes. Le maire concède alors une aide financière officiellement votée par le conseil municipal.

L’édition de la novillada 2010 qui marque l’anniversaire des 10 ans de la Peña est un succès artistique, et réussit grâce à l’aide municipale initiale, à équilibrer le budget dépenses.

C’est donc tout naturellement qu’en 2011 la PENA CREO QUE SI renouvelle l’expérience avec une nouvelle formule de novillada avec 5 novilleros pour 5 novillos.

La Peña CREO QUE SI s’attache à un rôle pédagogique et de promotion de la novillada. Au cours de ces dix ans la Peña CREO QUE SI a reçu et aidé bon nombre de jeunes toreros français : Julien LESCARRET, Julien MILETTO, EL SANTO, ROMAN PEREZ, Jérémy BANTI, Camille JUAN (aujourd’hui devenus « matador de toros »), Rafael VIOTI, MARIO GUIRAO, Mathieu GUILLON, Thomas DUFAU...ont toréé à Tartas en capéa.

Actuellement la Peña dispose d’un splendide local dans la maison rénovée de Jeanne d'Albret mère d'Henri IV, en plein centre ville, à 500 m des arènes, grâce à l’attribution par la municipalité d’un bail triennal.

A l’automne 2010, le Dr GOUFFRANT a donné au local une conférence sur les rites populaires taurins espagnols et le 28 mai dernier, la Peña a organisé avec la participation de l’Harmonie Tarusate, un grand concert de musique taurine qui a été un plein succès avec une centaine de spectateurs.

Pendant les fêtes, la Peña vous accueillera à sa bodega, Place Gambetta, avec un grand choix de Tapas. Vous pourrez aussi vous restaurer à l’Espace Gourmand, Place la Mairie.

 

Tarification - reservations


Prix unique 17€ : l’essentiel des arènes est à l’ombre des arbres !

  • Tarif Jeunes de 14 à 18 ans : 10€

  • Gratuit pour les moins de 14 ans (billet à retirer au guichet des arènes)


Réservations :

  • Office du Tourisme : 05.58.73.39.98

  • Peña CREO QUE SI : 06.10.36.42.40

  • En ligne sur le site : www.penacreoquesi.tk

(communiqué)

 

RETOUR