bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Aire sur l'Adour (19/06/2011) : Juan Jose PADILLA ouvre la grande porte !

 

aire

Photo : Roland Costedoat

Beau temps chaud sur les arènes « Maurice Lauche » malheureusement une nouvelle fois loin d'être pleines. On se demande pourquoi ? Au cartel six pensionnaires des frères Luc et Marc JALABERT, légers mais bien roulés. Palme au splendide quatrième qui se révélera supérieur à ses frères. Vuelta al ruedo pour le costaud de cinquième, racé, parfaitement compris par un Juan BAUTISTA (tête de nègre et or – applaudissements et oreille après avis) qui se montrera torero allant jusqu'à améliorer son adversaire. Mauvaises manières au capote, batacazo de catégorie au premier contact suivi d'un second peu appuyé. Les scories nombreuses sont gommées au fur et à mesure que se déroule une faena alternant de superbes séries. Musique, belle entière au deuxième essai et oreille pour l'Arlésien qui fera une vuelta en compagnie du mayoral, ravi. Reçu très élégamment au capote, son premier, joli colorado finement armé, freinera franchement dans la flanelle, sera joliment entrepris. sur la droite, poursuivi à gauche sous la musique mais la lame transperçante suivie d'un descabello empêchera toute descente de trophée.

Bleu pétrole et or, Julien MILETTO (silence et oreille) s'enverra un premier dont la faena, brindée à Marie-Pierre et Pierre-Henry Callet, ne récompensera pas franchement le jeune maestro de ses efforts. D'entrée le bonhomme se révèle coriace sur la gauche, la droite meilleure mais courte, la lame est portée avec foi mais résulte un peu tombée. Fin castaño son second sera reçu par un capoteo généreux et conduit pour deux puyazos de Gaben Rehabi ovationné. Saluts de Morenito de Arles et de Marc Monnet aux palos puis, sans brindis, la faena est entretenue, bâtie passes après après passes, sincère mais sans émotion. Lame concluante pour oreille Aturine.

Voilà donc que notre « Cyclon de Jerez » Juan Jose PADILLA (brique rosée et azabache – oreille et oreille) est sorti a hombros d'Aire sur Adour après avoir coupé une oreille à chacun de ses adversaires. Économe au capote face à son premier, coureur, qu'il banderillera sous l'ovation, le maestro instrumentera une faena pleine de doutes. La gauche est meilleure, déclenche les notes et la lame résulte tombée … On retrouvera un Padilla pétri d'envie face à son excellent second et la musique immédiate accompagnera une intéressante faena servie des deux côtés. Il y avait matière au succès sur le sable en ce 19 juin.

Pierre Charrain

Reportage photographique : Roland Costedoat photos

 

RETOUR