bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Alès (05/06/2011 - soir) : Avantage Fandiño !

 

ivan fandino

Photo : ElTico

La deuxième Feria de l'Ascension de l'ère Caltoros s'achève une nouvelle fois avec un arrière goût d'inachevé. Si l'an passé le vent et le froid n'avaient pas permis de réellement évaluer le potentiel de la nouvelle programmation des arènes du Temperas, ce sont des pluies diluviennes et les orages qui ont pour cette édition repoussé une quantité non négligeable de spectateurs potentiels dans leurs canapés devant la finale de Roland Garros. Et à la fin, c'est l'Espagnol qui gagne...

D'une présentation digne d'arènes de catégorie supérieure, les 6 toros de Baltasar Ibán Valdes, s'ils ont donné du jeu en général, ont manqué de ce petit supplément de piquant qui fait passer du rang de moyenne-plus à bonne corrida dans les comptes-rendus finaux. C'est finalement Iván Fandiño qui tirera le mieux son épingle du jeu. Surfant sur la vague de son oreille madrilène, il sera désigné meilleur torero du jour par le Club Taurin Paul Ricard local.

Iván Fandiño combattra en premiere instance un exemplaire superbe de présentation, mais violent et à la charge mesurée. A l'issue d'une faena sérieuse avec de bons passages droitiers, il le couchera d'une entière d'effet rapide. Il dominera ensuite de la tête et des épaules mais avec goût le soso quatrième qu'il occira d'une entière doublée d'un descabello.

Alberto Aguilar profitera avec bonheur en début de faena des charges longues et franches de son adversaire, qui confirmera par la suite son comportement mansote affiché à la pique en allant chercher les planches. Malgré-ce, le petit madrilène souvent accroché rendra une copie brouillonne après une demi-épée tendida et un descabello. Le cinquième du jour, également superbe, reçut deux mauvaises rations de fer avec batacazo sur la première rencontre. De fait, le toro qui semblait vouloir embestir à sa réception de cape sortit parado du tercio de varas et n'offrit aucune option à Alberto Aguilar qui fut contraint d'abréger.

Román Pérez a touché le meilleur lot. Son premier, après avoir pris trois piques sans conviction se révéla doux et noble à la muleta. L'Arlésien resta un ton en dessous et surtout un peu superficiel, ce qui incita le Président à ne pas céder à une pétition d'oreille minoritaire. Même topo face au dernier toro d'une feria malheureusement raccourcie pour cause de météo défaillante. Qu'il doit être compliqué de se mentaliser pour tuer une telle corrida lorsqu'on est à court de contrat...

Laurent Deloye ElTico

Alès-en Cévennes

Feria de l'Ascension - 5 juin 2011 - soir

Un peu plus d'1/2 arène sous un temps orageux et pluvieux

6 toros de Baltasar Ibán Valdes, très bien présentés, donnant du jeu en général mais manquant d'un peu de "piquant". Meilleurs les 1er : 3ème et 6ème - 13 rencontres avec la cavalerie armée par Alain Bonijol.

Iván Fandiño : Oreille / Salut au centre

Alberto Aguilar : Silence / Silence

Román Pérez : Applaudissements / Applaudissements

 

Reportage photographique : ElTico photos


 

 

 

RETOUR