bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Alès (05/06/2011 - matin) : Sergio Galan malgré le déluge

 

sergio galan

Photo : ElTico

Alès

Corrida de Rejon

6 toros de Christophe Fano 6

pour

Alvaro Montes

Sergio Galan

Roberto Almendariz

 

Alvaro Montes fut propre lors de la pose du premier rejon bien que sobre et manquant parfois de recours. Il se rattrapa cependant aux banderilles, usant de plus de folklore et de malice, mais en clouant au cuarteo il fut victime d'une une grosse bousculade lors de laquelle il planta par maladresse une banderille dans l'encolure de son cheval. (Ce dernier fut aussitôt soigné par le vétérinaire présent avant de reprendre la route.) Il tua d'un rejon.

Face à son second il réussit tout ce qu'il tenta, parfois de manière culottée notamment avec son crème qui lui permit de poser un violin méritoire, bien que sans grande classe. Un pinchazo et une oreille.

Sergio Galan entra en piste sous le déluge et fit abstraction du danger que cela impliquait. Il se révéla vite être le rayon de soleil que nous espérions ces derniers jours, nous offrant sans conteste le toreo le plus abouti et les chevaux les mieux dressés. A souligner ses actions de face et ses déplacements latéraux tout en douceur. Pinchazo, oreille.

Son second exemplaire se révéla plus compliqué car plus réfléchi dans son embestida. Chose qui n'effraya pas le maestro puisqu'il alla le chercher avec panache dans ses retranchements, et à force d'obstination parvint à créer une émotion. Comme final il nous offrit même quelques roses posées dans un mouchoir de poche avec rythme et efficacité. Il lui fallut cependant deux lames et un coup de descabello pour coucher son adversaire.

 

Roberto Almedariz sut convaincre le public ruisselant dès le premier tercio, jouant avec les terrains de manière astucieuse. Aux banderilles il osa même le quiebro malgré le sol glissant. Il nous offrit ensuite de jolies poursuites au galop de côté, le tout dans un temple et un équilibre séduisants. Son toro doux mais prompt lui permit d'oser beaucoup de choses, parfois même carrément dans les planches. Trois pinchazos et une entière.

Son second plutot généreux lui permit de donner de l'ampleur au tercio de banderilles, toréant de face et se laissant approcher jusqu'à recevoir un coup dans le ventre! Un entière et descabello.

Marie Barcelo

 

Reportage photographique : ElTico photos


 

 

 

RETOUR