bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales
 
partenaires
 
pub
pub
pub
pub
barondeau
pub
uctpr
pub

contact

 

 
 
 
 

 
 
 
 

 
 
 

 

 

 
 

 
 
 
LOGO Bonnes fêtes de fin d'Année ...!

barcelonne

Photo : Pierrot Padilla

L'année 2011 a été très éprouvante pour le monde taurin. La fermeture des arènes de Barcelone, même si depuis la donne a un peu changé, est symptomatique d'une évolution qui ne nous est guère favorable : ILS y sont arrivés...

Ces quelques hurluberlus vociférants qui squattaient le trottoir d'en face, faisaient presque partie du paysage lorsqu'on se rendait à la Monumental. Nul ne sait à quoi ils occuperont désormais leurs dimanches, mais ils ont eu raison, même s'il ne s'agit là que d'un raccourci de cette triste histoire, de la troisième plaza d'Espagne...

Et si les textes nous confortent toujours dans notre droit, il va nous falloir plus encore prendre en compte la possibilité d'interventions éventuellement violentes de ces terroristes liberticides avant de nous rendre sur les lieux de notre passion. L'exemple récent de Rodilhan doit toujours rester présent dans nos mémoires, pour que de tels débordements ne se reproduisent plus. Il en va de notre devenir...

La tauromachie a perdu cette année Juan Pedro Domecq ; Antonio Chenel Alabaladejo dit « Antoñete » ; Diego Puerta... pour ne citer que les plus célèbres. Car de grands aficionados, plus près de nous, nous ont également quitté, tel Gérard Granchi, investi depuis de nombreuses années dans le tissu associatif Nîmois. Nos pensées vont en cette fin d'année vers leurs proches et leurs familles.

D'autres ont payé de leur sang le prix de leur aficion : Curro Diaz ; Alberto Aguilar ; Juan Mora ; Conchi Rios... et bien sur Juan José Padilla mais aussi Tomasito ; Marc Serrano et Julien Miletto. Leur courage et leur engagement sont l'essence de la Fiesta Brava... Comme dans la vraie vie encore aujourd'hui, on peut mourir dans une arène, par passion.

Et si le toro doit mourir aussi, c'est en pleine lumière et avec tout le respect dû à ce formidable combattant. A vrai dire, je ne sais toujours pas comment me positionner par rapport à ce qui s'est passé récemment à Quito... Je ne sais pas si le boycott est une solution... D'autant plus que l'on risque de boycotter dans le même temps un de ceux qui ont refusé la mascarade : Imaginez un nouveau mano a mano Juan Bautista / Castella... Et si les propos du bitterois sont étonnants dans la bouche d'un Matador de toros, ils n'en sont pas moins révélateurs de l'évolution actuelle de la tauromachie, avec un premier tiers jugé par beaucoup comme « un mal nécessaire » et des oreilles coupées sur la seule faena de muleta, malgré des épées moins qu'imparfaites... Comment juguler cette dérive ? Je n'en sais rien et la crise n'arrange rien. Mais il n'y a qu'à voir la fréquentation des arènes d'Arles et Nîmes pour la concours et les Fuente-Ymbro en septembre pour avoir une vision objective des goûts actuels du public des Férias.

juan pedro domecq

Photo : Maria Corbacho

C'est la raison pour laquelle il nous a paru opportun de décerner en 2011 nos « Coups de Cœur CorridaFrance » à ceux qui représentent « la relève ». Car la population de nos clubs taurins est vieillissante et que si rien n'est fait pour former et encourager les jeunes aficionados qui peuplent les gradins hauts de nos arènes, nous disparaîtrons de l'intérieur. A ce titre, je voudrais sur ces quelques lignes rendre hommage aux « Jeunes Aficionados Nîmois » ; «Los Chicuelitos », et autres groupes de jeunes passionnés qui s'investissent sans compter pour faire vivre la tradition taurine et amènent des populations jeunes aux arènes. Ces « Coups de Cœur CorridaFrance 2011 », ils sont aussi à vous.

Et d'ailleurs, puisque de CorridaFrance il s'agit, qu'il me soit permis de remercier encore une fois la Mairie de Lunel et nos partenaires qui ont su ne pas se laisser impressionner par les mails stéréotypés, malveillants et particulièrement mal documentés qu'ils ont reçu à quelques jours du vernissage de l'exposition Collective. Ils en recevront d'autres car il y aura un CorridaFrance 2012...

Merci aussi aux bénévoles et à tous ceux qui ont contribué, de près ou de loin, à ce que cette édition soit un beau succès populaire. Merci aux ganaderos Patrick Laugier et la famille Taurelle ; à Jacques Monnier et Christian Romero ; à Brigitte Dubois et aux élèves et professeurs du Centre de Tauromachie de Nîmes. Merci aux artistes qui nous ont confié leurs œuvres trois semaines durant.

tombola

Photo : Daniel Chicot

Lorsqu'en 2010, nous avions imaginé une première édition de la tombola taurine à caractère caritatif, il s'agissait pour nous de compenser l'absence de notre parrain, Juan Bautista, retenu à quelques milliers de kilomètres pour triompher à Maracaïbo. Et si l'opération avait rapporté un peu d'argent à l'Association « La Clé », on ne savait pas si elle allait être renouvelée. Séduit par l'idée Juan Bautista a pris les choses en main cette année et des lots de catégorie ont pu être proposés : Une cape d'El Juli ; des muletas de El Cid et Juan Bautista ; une chemise, une paire de medias et de zapatillas de Cesar Jimenez.

Une fois les comptes faits, ce sont 6245 euros qui pourront être reversés à l'association « Espoir Foi Vie » de Mauguio.

La remise officielle du chèque se déroulera à Lunel le samedi 4 février prochain, au cours d'une journée autour de la tauromachie dont le détail vous sera communiqué ultérieurement.

C'est sur cette note positive que je vous remercie de votre fidélité. A n'en pas douter, de grands moments et de belles émotions nous réuniront encore en 2012...

Toute l'équipe de CorridaFrance.fr vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'Année.

Laurent Deloye ElTico

 

 

 

 

 

RETOUR