bonnes fetes
reportages 2007 2008 2010 2011 campo
lequipe
cartels archives liens mentions legales

 
 
 

 

 

 
 

 
 
contact
 

 

LOGO
Arles (22/04/2011 - matin) : La seule oreille pour Mojales Balti

 

mojales balti

Photo : El Tico

La feria d'Arles 2011 s'est ouverte sous le soleil par une novillada sans picador de Tierra d'Oc, au terme de laquelle Mojales Balti, l'un des régional de l'étape, repartait avec la seule des douze oreilles mises en compétition.

La ganaderia Tierra d'Oc faisait sa présentation en arène, qui plus est de première catégorie, et elle n'a pas démérité loin s'en faut. Les erales, tous bien présentés pour leur catégorie d'âge, ont donné du jeu malgré une pointe de faiblesse quasi-générale, compensée par une noblesse de tous les instants. Et sans maladresse de la part des piétons engagés, le nombre d'oreille décernées aurait pu être beaucoup plus important.

Borja Jimenez : Face à un bon novillo un poil juste de force, il fit étalage de qualités techniques et esthétiques déjà affirmées. Accroché en milieu de faena pour avoir voulu aider son adversaire qui humiliait plus que son physique ne le lui permettait, il ne dut qu'à une estocade moyenne de ne pas décrocher le premier trophée de la Feria.

Efren Rosales a commis quelques grossières erreurs qui lui ont valu de goûter à deux reprises au sable arlésien face à un erale là ausi un peu faiblard, mais aux embestidas franches et nobles qu'il coucha d'une épée contraire.

Paola San Roman connut des débuts difficiles, mais la jeune Mexicaine se reprit rapidement et, face à un novillo un peu plus compliqué que les précédents, réalisa quelques séries très taurines obtenant rapidement l'adhésion du conclave. Mise en difficulté en quelques occasions, elle se sortit d'affaire avec brio avant de coucher son adversaire sur un "semi-recibir" en place, malheureusement d'effet lent et suivi d'une ribambelle de descabellos.

Abel Robles : Le novillo sorti en quatrième position afficha clairement sa condition de manso avant de se révéler des plus intéressant et costaud dans la muleta de son torero. Ce dernier démontra de belles aptitudes techniques et une belle aguante lorsque son opposant le percuta à deux reprises de plein fouet lors des manoletinas finales. Malheureusement, deux vilaines atravesada venaient plomber une prestation de bon niveau pour l'un des Catalans du Centre Français de Tauromachie.

Mojales Balti eut affaire au meilleur novillo de la course, qu'il exploita de bien belle manière confirmmant les belles dispositions affichées précédemment. Après avoir renoncé à trop baisser la main à cet adversaire faible, mais plein d'envie et de noblesse, il obtint de lui un beau ligazon sur quelques séries parfaitement maîtrisées, notamment sur le piton gauche. Deux essais lui furent nécessaires pour coucher le Tierra d'Oc, qui ne devaient pas l'empêcher de brandir la première oreille de la feria 2011.

Lilian Ferrani, son compagnon d'écurie de l'Ecole Taurine d'Arles se révéla le plus vert de la course, ce qui est loin d'être illogique. Ses erreurs lui ont été pardonnées par un novillo particulièrement noble qu'il a couché en deux fois après une séance de touche-touche au fil des planches.

Arles - 22 avril 2011 - matin

6 novillos de Tierra d'Oc bien présentés, nobles et donnant du jeu, mais justes de force dans l'ensemble.

Borja Jimenez : Vuelta

Efren Rosales : Salut

Paola San Roman : Vuelta après avis

Abel Robles : Vuelta

Mojales Balti : Oreille

Lilian Ferrani : Vuelta.

Reportage photographique : ElTico photos

 

 

 

 

RETOUR